La jeunesse se mêle de ce qui la regarde !

Publié: 15 octobre 2010 dans Politique
Tags:, , , ,

Les aboyeurs publics du pouvoir, les Eric Besson, Eric Woerth, MAM, Jean-François Copé, etc., s’en sont pris, sur ordre du chef d’orchestre élyséen, à Ségolène Royal (PS), après son intervention mardi soir sur TF1, pour stigmatiser « l’irresponsabilité » de celle qui a osé demander aux jeunes de continuer à « descendre dans la rue mais de manière pacifique ».

Car il est vraiment étonnant, incroyable, inimaginable… que des collégiens, des lycéens, des étudiants s’intéressent au nouveau système des retraites imposé par la droite, et, logiquement, à leur avenir !

Question posée par Arlette Chabot, toujours au mieux de sa forme, à Martine Aubry sur France 2 hier soir (émission A vous de juger) : « Est-il normal que l’on se préoccupe à 17 ans de ce qui n’arrivera que 50 ans plus tard ? », un formidable « élément de langage » tout droit signé UMP.

(Jean-François Copé, président du groupe UMP de l’Assemblée nationale, mercredi. Photo D.R. Le tag a été rajouté.)

Oui, les études longues dans une Education nationale en cours de démolition, les stages à répétition, le chômage comme riante perspective, la précarité, l’âge du départ à la retraite repoussé de deux ans – pour le moment – au nom de l’argument gouvernemental seriné à longueur d’antenne portant sur « l’allongement de la durée de la vie »… et l’on voudrait que ceux qui en prennent conscience (il y a même des cours sur ces sujets dans les lycées,  à supprimer, eux aussi !) se taisent, se croisent les bras, et assistent sans broncher à la destruction de toute l’organisation sociale, comme à celle des services publics, et se contentent de s’envoyer gentiment des SMS sur leurs téléphones pour des rendez-vous galants ?

Hier à Montreuil (Seine-Saint-Denis), pas loin du lycée Jean-Jaurès – le hasard, en passant – un lycéen de 16 ans a été atteint au visage par une balle de flash-ball tirée par un policier. La même ville où le petit-fils d’Armand Gatti fut éborgné à vie, en juillet 2009.

Egalement maire de Montreuil, Dominique Voynet a interpellé avec force, jeudi au Sénat, le ministre Eric Woerth, ce parangon de vertu républicaine, et a dit, avec des accents hugoliens : « Que vaut donc un pouvoir politique et quelle est sa légitimité quand il en est réduit à tirer sur ses enfants ? »

La jeunesse possède encore un certain savoir-vivre et est consciente de la situation politique actuelle : le savoir-mourir que l’on voudrait lui imposer, elle ne l’a jamais accepté. Ce n’est pas en jouant au ball-trap avec elle que le pouvoir en place sortira de l’ornière fangeuse où il s’enfonce jour après jour.

Publicités
commentaires
  1. rony dit :

    Les aboyeurs aboient et la jeunesse se fâche….

  2. PdB dit :

    On a oublié les Tziganes, les Romanichels et autres Manouches (j’en suis un) : l’écran de fumée se dissipe, mais on éborgne la jeunesse. C’est juste une honte de plus en plus insupportable…

  3. Δον Κιχώτης dit :

    Expliquez moi la phrase de conclusion de mr Woerth.
    Si jai bien compris sa phrase les choses sont graves, tres graves pour les citoyens.

  4. Désormière dit :

    Est-il normal que des gens qui seront morts dans 50 ans décident unilatéralement du devenir de ceux qui vivront demain ?

  5. David Marsac dit :

    Le ministre Brice Boutefeu a proposé, dans la foulée, un moyen permettant de ne plus contester le comptage des manifestants par la police. J’applaudis des deux pieds à cette initiative utile, qui rend caduque toute contestation des voix policières. Retour à la raison. Bonne nuit, les petits !

  6. @ David Marsac : pour en finir avec ces polémiques et des moyens de comptage peu scientifiques à l’heure du GPS, il suffirait d’interdire une fois pour toutes les manifestations, non ?

  7. reformons dit :

    c’est sûr qu’ils sont manipulés par martine et ség. , ces jeunes – on leur supprime des matières complètement inutiles et voilà qu’ils continuent, pis, recommencent, à mal se tenir. Va-t-il falloir leur interdire de fréquenter des adultes non recommandables et supprimer l’enseignement et les parquer et pis c’est tout

  8. charlottitto dit :

    « des gens qui seront morts dans 50 ans  »
    Une loi est à l’étude pour rémédier à ce cas de figure

  9. @ reformons : c’est l’école qui est un ferment de contestation très dangereuse. Des programmes officiels diffusés sur TF1 par l’entreprise Luc Chatel and Co remplaceraient avantageusement les profs en surnombre, grassement payés à rien foutre — comme tous les fonctionnaires — et qui dispensent des matières hautement inflammables (histoire, sciences sociales, philosophie, français, géographie…).
    (Attention : de l’ironie serait cachée dans les phrases ci-dessus.)
    @ charlottitto : il faudrait pourvoir faire le tri dès la naissance, voire même avant. Ensuite, un permis de vivre (à points) sera délivré si le candidat réussit l’examen de passage.

  10. comme en 14 dit :

    No pasaran! Barrons leur la route, comme en 14! Un grand remaniement des programmes scolaires s’impose -suppression des matières inutiles mentionnées plus haut, enseignement obligatoire des lois du marché et de la comptabilité dès l’école maternelle afin de rendre les jeunes enfin responsables et réalistes- il faut penser à l’avenir

  11. verroust patrick dit :

    Le problème des retraites n’est que le corollaire d’une question fondamentale, celle d’avoir accès à une place et à un revenu dans la société et d’y pouvoir évoluer. Ce problème là concerne au premier chef les jeunes et certains plus que d’autres. Nombreux sont ceux qui sont habités d’une vision de la vie moins consumériste que leurs ainés .Ils mériteraient d’autant plus d’être écoutés. Quoiqu’il en soit
    Ils ont leur place ce « débat » où la discussion ne peut se faire que par le déploiement d’un primaire rapport de forces. Aux « élites » les élucubrations politico- économiques avec honneurs , gloires, fortune, aux masses le droit contesté de perdre temps et argent à se balader en masse dans les rues pour préserver leur maigrelet pouvoir d’achat. Quant à la madone, les lycéens s’en foutent royalement de ce qu’elle dit ou pas .D’autant plus que le parti dans lequel elle fricote est pour le moins discret dans cette affaire. A un drame collectif, à une sommes de drames individuels vient s’ajouter le drame stupide d’une probable invalidité Que ce soit le fils ou petit fils d’une personnalité connue ne change rien au drame que vit cet adolescent si ce n’est que le poids des inégalités va encore s’alourdir pour lui. Je lui souhaite rétablissement, courage et volonté.

  12. Chr. Borhen dit :

    Bonjour L’Irréductible.

    De toute façon, si ces joyeuses brochettes de jeunes paresseux irresponsables et manipulés – forcément… – continuent de faire les zouaves dans les rues au lieu d’apprendre les « fondamentaux » dans nos écoles de l’égalité des chances et de la réussite annoncée, c’est tout vu, je téléphone illico à Madame Royal pour, si j’ai bonne mémoire, qu’elle vienne les chercher sur-le-champ afin de les conduire dans quelques centres de (ré)éducation à encadrement militaire. Non mais…

  13. @ verroust patrick : vous confondez la victime de juillet 2009 et celle de jeudi matin.
    @ Chr. Borhen : certes, elle ne connaît pas comme nous ce qu’est véritablement « l’encadrement militaire » !

  14. sylvaine vaucher dit :

    Le baromètre du chronomètre de la Rolex bling dangereusement.
    La jeunesse, ce n’est pas en lui envoyant des noyaux dans les yeux, qu’elle n’arrivera pas à envoyer des pruneaux, à ce gouvernement autocrate en décrépitude. En plus c’est un excellent laxatif.

  15. verroust patrick dit :

    DH: Je ne confonds pas , il y a une erreur d’expression , je voulais dire « qu’il ne soit pas le fils….. »

  16. @ comme en 14 : l’Education physique se fera dans l’Est, au sein des tranchées qui existent encore et trop peu utilisées.

  17. Sorcière dit :

    Pour ce que j’entends ici et là notamment chez les jeunes … c’est que le PS a intérêt à mouiller la chemise pour faire des propositions concrètes plus lisibles, plus justes et plus efficaces …
    La pénibilité liée au stress permanent et au « harcèlement à la productivité » est tout aussi tueuse que la pénibilité physique. Elle « invalide » de plus en plus de salariés, notamment des séniors et qui en parle dans la réforme ? : personne.
    Il serait plus franc de dire que l’on s’achemine vers une employabilité de la grande majorité de la population limitée à une durée de 25 ans (de 25 à 50 ans) et que la retraite par répartition c’est terminé.
    C’est l’assurance maladie qui va devoir prendre le relais ! (rire) et pour ceux en bonne santé, le RSA avant le minimum vieillesse.
    Bon il nous restera quand même le choix de nous suicider (départ volontaire) si nous ne voulons pas que les futurs « hospices dépendance » ne pillent ce que nous voulions transmettre à nos enfants.

    Bon je crois que je deviens anarchiste ! mdr

  18. La Sorcière a bien parlé.
    N’ayant pas d’enfants je zappe le suicide, et continue de reprendre dans la caisse ce que j’y ai déposé en temps réglementaire. Avec un peu de bol, Copé aura fait ériger aux Meldois reconnaissants un hospice moderne (il y a du terrain juste à côté de la prison).

  19. PS: Pour l’instant, Copé s’assoit sur les Meldois, levés pourtant.

  20. pat dit :

    La vraie violence est ailleurs, pas dans la rue. L’autisme inquiétant du pouvoir en place me glace. Comment cela va-t-il finir ?

  21. comme en 14 dit :

    Le PS attend les prochaines élections comme c’est le cas depuis des années, en attendant , jusque là la casse s’est poursuivie

  22. gballand dit :

    De plus en plus de lycéens dans la rue. Aujourd’hui, au moins 1500 à Rouen, alors qu’hier ils n’étaient qu’environ 200. Les effectifs gonflent à vue d’oeil. Le gouvernement va sous peu perdre de sa « superbe » même s’ils fait encore semblant …(voir E. Worth hier au grand journal)

    • @ gballand : je n’ai pas vu E.W. hier soir, simplement la visite de Sarkozy pour les « 50 ans du Laser », des mines d’anthologie !
      Les lycéens dans la rue, eh oui, elle n’appartient pas qu’aux propriétaires de gros 4 x 4 !
      @ comme en 14 : parfois il faut suivre le mouvement.
      @ pat : Carla doit tirer des plans sur la comète…
      @ Dominique Autrou : on pourra rentrer à l’hospice à l’âge de 120 ans, une fois en retraite.
      @ Sorcière : je crois que les mesures concernant la « pénibilité » sont inscrites aussi dans les projets de l’opposition – même si c’est pénible à mettre en oeuvre.

  23. Sophie K. dit :

    Pardon, rien à voir, mais Lettres Libres, le blog de Christophe Borhen, vient d’être tout bonnement supprimé (sans qu’il en soit prévenu) par un webmaster ignare de la plate-forme Zeblog.com sous prétexte « d’un article déplaisant » (????). Tout a disparu en un clin d’oeil.
    CENSURE, donc, je ne vois pas d’autre mot, sans compter que je trouve le procédé immonde.
    (Désolée, je spamme un peu pour le coup, mais bon.)

  24. Sorcière dit :

    Un article déplaisant ? C’est la raison donnée à Christophe Borhen ?
    Et on dématérialise tout un blog ? (je crois rêver là )

  25. Chr. Borhen dit :

    Je crois que je vais ouvrir un nouveau blog sur Lemonde.fr. Je ne vois que ça.

  26. @ Chr. Borhen : dire qu’en plus de trois ans sur les blogs du monde.fr aucun de mes articles n’a jamais été censuré, il ne s’est jamais agi que de quelques commentaires, pourtant plutôt anodins — sauf ceux, racistes et xénophobes, concernant un « post » sur Rachida Dati qui m’avait valu le record de mes statistiques (65 400 visites)…

    Oui, la solution du monde.fr est donc la meilleure, en l’occurrence : il suffit, comme tel écrivain célèbre, de ne permettre aucun commentaire !

    @ Sophie K. : tu me l’apprends, et je ne peux que déplorer cet acte qui est bien dans l’air du temps (Bertrand Delanoë, maire exemplaire en la matière).

    @ Sorcière : il vaut peut-être mieux en rire (jaune). On dématérialise les fantômes, pas les êtres vivants.

  27. lefigaro.fr ! Un blog racé, hautain et parfumé (avec des nègres pour recadrer les photos: la preuve, ça ne marche pas).

  28. Michèle dit :

    On pouvait penser que l’instillation de la peur comme stratégie de gouvernement (on sait depuis Machiavel qu’on peut gouverner ceux dont on contrôle la peur) conduirait les individus à une phase d’épuisement et d’érosion de soi, à « la fin du courage » dont parle Cynthia Fleury. La mobilisation partout et le soutien de l’opinion publique aux grèves et manifestations, démontrent à l’envi que s’amorce un mouvement de reconquête de l’avenir et que « si l’homme courageux est toujours solitaire, l’éthique collective du courage est seule durable ».

    (Re)trouver le ressort du courage, pour soi, et pour tous les censeurs, tellement contre-exemplaires !

  29. secondflore dit :

    Quand on pense à tous ces jeunes imbéciles qui se préoccupent de l’avenir de la planète alors qu’ils seront morts bien avant et qu’ils feraient mieux de consommer… Mais qui a donc fait leur éducation ?

    • @ secondflore : tout ça, c’est la faute des profs et il est bien qu’on supprime des milliers de postes pour empêcher leur action perverse et pernicieuse (attention : ironie peut-être cachée plus haut) !

  30. Ben pourquoi tu n’as rien dit. Te voilà ici. Je voulais savoir, moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s