Brice Hortefeux, un ministre très policé

Publié: 24 octobre 2010 dans Actualité
Tags:,

Le ministre Brice Hortefeux s’apprête à publier demain le communiqué suivant qu’a pu se procurer ce matin, en exclusivité, L’Irréductible :

« Lors des dernières manifestations en France, que ce soit notamment à Paris ou à Lyon, un certain nombre d’incidents, qui n’ont pas heureusement provoqué de blessés graves ou de morts, ont eu lieu, et – afin de répondre à des accusations sans fondements publiées dans la presse opposée à l’action du président de la République concernant la nécessaire réforme des retraites – appellent les précisions suivantes.

Les forces de l’ordre placées sous mon commandement (qu’il s’agisse de la police ou de la gendarmerie nationales) ont reçu des instructions claires : contenir les manifestants dans leurs défilés pacifiques, éviter tout débordement, appréhender tout suspect ou individu louche – portant capuche et foulard au mépris de la loi – qui tenterait de profiter de l’occasion pour faire dégénérer les cortèges syndicalistes, démocratiques et légaux.

Les « casseurs », que le président de la République a dénoncés lui-même, à la suite de quelques affrontements sur la place Bellecour à Lyon, ont été appréhendés avec diligence et déférés devant les tribunaux compétents.

Je tiens à souligner que la police a exécuté son travail avec application, détermination et discernement. Il est d’ailleurs tout à fait normal que des policiers en civil aident, dans ces opérations de maintien de l’ordre, leurs collègues en uniformes.

(Site du ministère de l’Intérieur, etc. Cliquer pour agrandir. Le tag a été rajouté.)

Les journalistes ou autres apprentis boutefeux qui ont diffusé des vidéos ou des photos, notamment sur Internet, destinées à démontrer qu’il s’agissait, ici ou là, de provocations policières, sont des menteurs, des manipulateurs ou des irresponsables.

J’ai confiance en la police de mon pays, et les citoyens de notre pays ont compris que nous ne laisserons pas le désordre et l’anarchie se répandre dans la rue sans réagir avec une fermeté inébranlable.

Avant le 26 octobre, date limite, un permis de manifester (comportant un total de douze points) devra être retiré en préfecture par les candidats à ce type de démonstration publique, après que les empreintes digitales de l’impétrant, qui subira, préalablement, un examen approfondi de sa situation, sont prises et collées dans le fichier ad hoc.

Brice Hortefeux, Paris, le 25 octobre 2010. »

Publicités
commentaires
  1. Désormière dit :

    Nota bene : « Les policiers en civil ( costume-cravate) devront enlever leur entonnoir qui les désigne trop facilement à la vindicte du passant ordinaire. Les autres garderont leur cagoule.  »
    B.H.
    p.s. Il est interdit de garder son entonnoir sous la cagoule.

  2. PdB dit :

    Je ne vois pas pourquoi Brice la police instaure cette date : pourquoi ne pas faire courir cette loi nécessaire et juste, ainsi que l’obligation d’obtention du permis à points (12), au 6 mai 2007 (qui devrait être décrétée Fête Nationale, au bas mot) ? Ainsi, comme des grèves, en France, les manifestations seront nulles et non avenues et personne ne les verrait. Il y a là une sorte de laisser-aller et de laxisme larvé de bien mauvais augure pour un garçon bien trempé comme lui. Je me permets d’indiquer à la sagacité des lecteurs et du Chasse-.. (ah merde) de l’Irréductible, ces photos des manifestations : ici via le blog de blogs
    Culture visuelle.

    • @ PdB : Brice Hortefeux sait bien qu’une loi ne peut être rétroactive, si l’on s’en tient à certains principes constitutionnels.

      Le « permis de manifester » sera autorisé par décret dans la journée, peu avant la manifestation du 26 octobre.

      (P.S. : Culture visuelle, c’est un avatar du site d’André Gunthert, L’Atelier des icônes, qui figure toujours dans ma blogroll ?)

      • PdB dit :

        avatar ? je ne sais pas bien… c’est assez compliqué, mais son blog, Totem, se trouve « hébergé » sur le blog de blogs « Culture Visuelle »… (une loi qui ne soit pas rétroactive, vous vivez dans quel monde, L’Irréductible ? En France ou en nano1nie© ???)

  3. Nomade dit :

    Pour récupérer les points perdus sur son « permis de manifester » on pourrait prévoir un point-bonus en cas de participation à une brigade d’applaudissements préfectorale, deux points dans le cas d’une présence ministérielle et cinq points en cas de participation positive et acclamante lors d’un déplacement du chef de l’état.

  4. Jyf dit :

    Parallèlement au permis de manifester, seront installés des radars de contrôle de vitesse des manifestants. Tout dépassement de vitesse au delà de 2 km/h, sera instantanément flashé et entraînera une suppression de 6 points et une amende de 135 €.

  5. patrick verroust dit :

    Je note , avec tristesse, que le ministre de l’intérieur a omis de remercier les courageux membres de la BCA , brigade des casseurs agréés. Il est vrai que celle ci , encagoulée est inconnue au bataillon (ferme) et a pu, donc, échapper à la vigilance de Monsieur le Ministre qui étant à l’intérieur ne peut pas voir se qui se passe à l’extérieur. Nous assistons à de la science friction dans laquelle il est difficile de se projeter. Nous notons que les manifestations qui se déroulaient dans une ambiance festive sont combattues avec des gaz lacrymogènes ,qui ne font pas particulièrement, pleurés de rire et non pas par des gaz hilarants qui ajouteraient de l’hilarité. La loi sur le permis à points qui donnera à chaque citoyen l’autorisation de manifester un nombre limité de fois après il devra circuler devrait avoir quelques variantes, il y aurait le permis à poings fermés, à poings levés et les permis à poings serrés qui tomberaient à poing pour casser du casseur. Bien sur , les insinuations sur des provocations orchestrées sont odieuses . Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre contre les représentants de l’ordre venu d’en haut (béni soit le saigneur) plutôt que de jeter des propos lapidaires. Les pierres, si pierres il y a, sont labellisées, stérilisées , elle ne doivent pas faire prendre leurs lanceurs en grippe (aviaire) quand ils foncent dans les plumes de ceux qui refusent de battre en retraite devant la forte pensée et l’énergie présidentielle.
    Il est à noter que les directives du ministre de l’intérieur qui veut rassurer l’immense majorité de la population, sont écrites à l’encre sympathique, petit geste touchant, qui met les larmes aux yeux sans qu’il soit nécessaire d’user des grenades pré citées. Il est évident que ce matériel justifie les rapports de police qui décrivent une situation explosive. Ces gens qui ne sont pas contents, d’ailleurs , la police n’arrive pas à les compter , il faut dire qu’elle se dépense sans compter , il est normal qu’ils laissent leurs empreintes comme tout particulier et toute partie culière qui s’expose à avoir la police aux fesses. Manifeste tant , tant , tant, tant , tant et plus , çà fait beaucoup chef!

  6. @ patrick verroust : « l’encre sympathique » du ministre de l’Intérieur a tendance à s’étaler en fâcheux pâtés.

    • @ PdB (11:50) : l’empilement des lois, à l’occasion du moindre « fait divers » (comme filmerait Depardon !), est une manière de contourner leur rétroactivité illégale. Une nouvelle loi plus répressive, sans effacer la précédente, construit ainsi l’échafaudage de l’appareil de surveillance et de condamnation généralisées.

  7. Zoë dit :

    En tout cas; si je dois laisser mon empreinte génitale, je refuserai et ferai appel aux fabricants de faux qui devraient pulluler rapidement. Quant à la vitesse, il y a une façon très simple de tromper le radar c’est d’entonner la ritournelle bien connue « un pas en avant, trois pas en arrière, c’est la politique du gouvernement » tout en mimant / dansant le process.

  8. @ Zoë : mais les manifestations seront soumises à un « process » défini dans ses moindres détails et excluant évidemment tout mime ou danse ou cabrioles ou jets d’objets ou rires ou course à pied ou sautillement sur place…

  9. Jerome dit :

    « l’irréductible », ça fait nom de sous-marin (« poisson de Troie », disait le poète).

  10. @ Jerome : tu dois penser au « Terrible », mais il n’y a rien de nucléaire ici.
    Crossroads, ça fait carrefour en plein vent.

  11. geraldin dit :

    ah enfin c’est rassurant (on commençait à s’inquiéter d’un excès de laxisme).

  12. @ geraldin : vous avez dit « bizarre » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s