Vols au-dessus d’un nid de micros

Publié: 28 octobre 2010 dans Actualité
Tags:,

On se souvient de l’affaire des micros du Canard enchaîné , posés en décembre 1973 par la DST de l’époque, et du titre de l’hebdo satirique : « Oh ! Marcellin ! Quelle Watergaffe ! ».

C’est le même ministre de l’Intérieur qui avait tenté d’interdire le film Un Condé, d’Yves Boisset, en 1970.

(Photo prise le 26 octobre à Paris. Cliquer pour agrandir.)

Mais les micros… portables volés dont il s’agit ces jours-ci sont ceux appartenant à des journalistes du Monde, du Point et de Mediapart travaillant tous sur l’affaire Bettencourt-Woerth. Des cédéroms des enregistrements de la veuve célèbre du parfumeur ont également disparu lors du dernier cambriolage révélé.

Que signifient donc ces vols au-dessus d’un nid de micros ?

Trois hypothèses peuvent être d’ores et déjà émises.

— Il s’agit d’un acte de délinquance ordinaire : de petits truands, qui ne connaissent rien à la politique et ne savent pas que le ministre des retraites et son grand vainqueur est Eric Woerth, se disent que dans les locaux d’un journal on trouve forcément des ordinateurs et que, Noël approchant, il est tentant d’aller se servir sur place, le soir, plutôt que de  subir dans quelques semaines la foule aux caisses de la Fnac. On avise, on choisit au hasard, on embarque, on éteint les lampes de poche et on referme la porte, ni vu ni connu.

— Cette ténébreuse affaire montre que l’insécurité n’a toujours pas été jugulée par Nicolas Sarkozy (qui fut pendant quelques années ministre de l’Intérieur) et que l’homme en charge de la situation, Brice Hortefeux, est complètement dépassé par les événements. Déjà, l’histoire – montée en épingle par une presse tendancieuse – des « policiers provocateurs » a terni quelque peu le teint rubicond et les cheveux blonds du responsable des forces de l’ordre. Cela tombe mal car ce petit incident va être exploité par l’opposition de gauche, faute d’avoir su mener le « mouvement social » jusqu’au bout : « l’essoufflement »  est patent et répété à longueur d’ondes, la loi instaurant la réforme des retraites est votée, l’épisode politique délicat enfin terminé.

— La troisième hypothèse à prendre en compte est celle-ci : la presse papier ou électronique, qui vivrait dans un certain marasme, a besoin de faire parler d’elle et d’engranger de nouveaux lecteurs ou abonnés. Rien de tel alors que d’inventer des cambriolages bidons, « sans effraction », ce qui permet de hurler à la censure, au bâillon qu’un pouvoir tentaculaire veut mettre sur quelques scribouillards dont le seul plaisir est d’aller fouiller dans les poubelles (pas celles entassées devant deux ou trois lycées en France ou ayant quelque peu empuanti l’air marin de Marseille) pour en sortir des documents privés ou dont la justice a la garde.

(Détails de la photo précédente. Cliquer pour agrandir.)

Il n’y a donc pas lieu de s’affoler : en France, la presse est garante de la démocratie, c’est  le fameux « quatrième pouvoir ». Qui oserait – sans risquer le retour de bâton ou de tonfa – s’y attaquer de manière aussi grossière ? La loi du 4 janvier 2010, votée sous le quinquennat en cours de Nicolas Sarkozy, protège le secret des sources des journalistes : il est parfaitement impensable que ceux chargés de la faire respecter couvrent ainsi un tel viol !

Non, les trois hypothèses avancées par L’Irréductible n’en font qu’une : désormais, dans les jours qui viennent, afin de juguler la montée de l’insécurité, des policiers remplaceront les journalistes dans les rédactions dites « sensibles ».

Cette mesure de salubrité publique sera, d’une part, plus dissuasive pour les malfrats soumis à la tentation du chapardage à cause des fêtes de fin d’année, et, d’autre part, plus claire pour les lecteurs de certains médias peu recommandables jusqu’alors.

(Photo prise également à Paris le même jour. Cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. Désormière dit :

    Quatrième hypothèse : il n’y a jamais eu de documents, aucun CDrom donc aucun vol. Et pas d’affaire Woerth : il l’a dit lui-même.

  2. @ Désormière : vous avez raison, qu’ai-je donc été inventer là ? De même, ne parlons plus de L’Oréal mais de Nestlé !

  3. Désormière dit :

    Comme disent les Américains :  » la crème de la crème  » !

  4. patrick verroust dit :

    Voici un billet qui remonte le moral. Hier, au soir , j’ai revu le docu fiction de Peter Watkins « Punishment Park » film , dur, effrayant qui décrit des actions (d’exactions) policières qui sont impensables chez nous. J’en suis conforté par ces vols réguliers au dessus des nids de micros qui sont peut être réalisé par un service de démoustiquation luttant contre tout ce qui est dengue et autres infections, coltinés par des insectes nuisibles et leurs cousins. L’auteur de ce billet , dans sa quête, irréductible, de la vérité , prend de la hauteur et soulève plusieurs hypothèses. Il a du mérite car une hypothèse peut être lourde , de conséquences par exemple. J’en entrevois d’autres que je transmets au lecteur sagace. Ces disques durs, Ces ordinateurs , contenaient des dossiers sensibles. Ils n’en auraient point contenus , ils n’auraient pas été volés. En matière de presse, il y a une seule loi « La liberté de la presse ne s’use que si l’on s’en sert ». Il y a des canards qui ont compris cela. Ces journaleux de médiapart pourquoi ne font ils pas du « people » comme leurs collègues de voici en voilà, qui se vend et rapporte de l’argent. C’est avec des paillettes qu’on fait de l’or. Faire du pipeau, c’est vendre du vent et met leurs journaux en difficultés financières. Ils devraient avoir pour devise « rien ne presse, laissons du temps au monde, surtout au grand monde pour se retourner. Ces gens ont peinés pour devenir riches, si çà tombe, ils culpabilisent, la preuve, ils créent des fondations, vous en créez vous, amis lecteurs? Alors qu’ils ne retournent pas le couteau dans la plaie même si plair d’argent n’est pas mortelle.
    Autre hypothèse, il existe des magistrats qui croient que la justice est une courroie indispensable au bon fonctionnement démocratique, cette illusion de jeunesse a pu les amener à faire des investigations nocturnes donc ténébreuses , forcément , pour se saisir eux mêmes d à défaut d’être saisis, de pièces défectueuses voire délictueuses pour étayer leurs convictions. Ils feraient mieux de démissionner, dire « la justice, je l’ai quitté » ce qui redorerait les lambris de cette vieille dame.
    L’information qu’apporte l’éminent auteur de ce billet est réjouissante. Cette affaire « micro scopique » qui agite le « micro cosme » journalistique va amener les policiers a les remplacer dans leurs fonctions, nous allons pouvoir lire de vrais romans policiers, voir sur les prisons des photos matons, lire des micro trottoirs ou des jeunes manifestants témoigneront de la magnanimité des forces de l’ordre «  Oui, le policier qui m’a donné un petit coup de tonfa, il était très poli ,mère! ».
    Notre démocratie repose sur le triangle , rectangle « législatif, exécutif, justice » imaginer que dans les cercles de l’exécutif, quelque responsable pourrait empiéter sur les deux autres composantes du triangle est une hypothèse , « forte eufeusement » , farfelue , L es agents du ministère de l’intérieur quand ils y sont, ils y restent , ils ne sortent pas la nuit pour aller à l’intérieur d’autres locaux, d’ailleurs la police locale a été supprimée même la police de proximité des organes de presse. Méfions nous des hypothèses lourdes qui pourraient avoir des effets au carré de leurs prémisses. Pythagore l’a démontré , le carré de l’hypothèse est égal à la somme des carrés des deux autres cotés (en bourse ou pas) , une boite de pandores pourrait s’ouvrir.

  5. @ patrick verroust : vous cherchez la « maison de correction » ?

  6. Jean-Luc dit :

    Les flics remplacent déjà les enseignants dans les lycées et collèges, s’ils remplacent aussi les journalistes, il va falloir recruter dans la police.
    J’imagine que bientôt, ils remplaceront aussi les magistrats, qui deviennent un peu trop remuants. Cela simplifiera les procédures d’arrestation – garde à vue – jugement – prison.

  7. @ Jean-Luc : oui, la « chaîne » (et les… menottes des enfants) serait ainsi bouclée. Vive l’Etat policé !

  8. citoyen democrate dit :

    Luttons contre le chomage( dû à la crise comme chacun sait), remplaçons les profs puis les journalises et magistrats par des policiers -et des militaires? -. Que demander de plus

  9. @ citoyen démocrate : ah oui, bonne idée, la presse armée et non plus alarmée…

  10. Ce matin, en Pologne il y avait une grosse gelée toute blanche…Pourtant, partout en Europe, les matins sont de plus en plus bruns !

  11. @ Bertrand Redonnet : et mâtinés de bleu policier/UMP et de kaki.

  12. Δον Κιχώτης dit :

    La troisieme hypothese est plus plausible ωu la situation de la presse partout dans l Europe .

  13. Cowboy dit :

    Moi, je m’appellerais DH, j’y mettrais une tapette à… souris sous mon MacIntosh. Il pourrait bien, à terme, figurer sur la liste des portables fugueurs.

  14. @ Cowboy : mais qui connaît ce samizdat ? Il n’est plus « hébergé » par un journal électronique connu (comme c’est le cas de ton blog : c’est plutôt toi qui devrais te méfier, souviens-toi de l’Inspecteur d’Académie !), ses visiteurs ne sont plus qu’une poignée — y-a-t-il parmi eux un flic devant l’écran ? — et je n’ai pas attaché mon micro avec un câble d’acier puisqu’il ne comporte aucun dossier brûlant sur son disque dur.

    D’ailleurs, Monsieur Sénat (à part l’hémicycle dont tu montres une photo), connais pas !

    La « tapette à souris » (ou à « pad »), avec décharge électrique déclenchée dès que l’on touche le micro : une idée à transmettre à Steve Jobs, c’est une application qui pourrait rapporter gros en ce moment !

  15. @ Δον Κιχώτης : cette hypothèse n’est pas assez machiavélique.

  16. Chr. Borhen dit :

    Dominique, tu ferais mieux de sauvegarder tes archives au lieu de te perdre en conjectures fantasques… Enfin bref.

  17. Sorcière dit :

    Rire ! bah oui on ne doit rien garder sur le DD de son ordi (destiné au reformatage périodique profond). Un DD externe c’est tout petit et ça se planque facilement hors de chez soi hein. 😉

    Bon dans l’affaire BETTENCOURT/WOERTH (notamment), il fallait s’assurer du « nettoyage » préalable auprès de toute institution et de tout quidam susceptible de détenir des données confortant l’approvisionnement masqué du pouvoir en « pepettes » sonnantes et trébuchantes auprès notamment des « hyper-riches » affectés de « dadaïsme » (Déficit d’Attention Dû à l »Age).

    Il en va de l’élection de 2012 de p

    Gagner du temps donc avant de désigner un juge d’instruction qui n’aura plus rien à instruire…

  18. Sorcière dit :

    ah ben j’ai pas terminé ma phrase … que déjà censurée … éclat de rire

  19. Quotiriens dit :

    merdre alors,
    et le monde est foutu.

  20. Zoë dit :

    Ils sont désormais d’une arrogance absolue. Voir l’affaire Molex où les actionnaires vont bénéficier d’une ristourne pendant qu’on fait un bras d’honneur au plan social des salariés de Molex France. Alors dérober des preuves, mœurs de malfrats, même pas honte!

  21. Jyf dit :

    J’ai une quatrième hypothèse : ça ne peut être qu’une opération de Ben Laden. Il est ressorti de sa grotte.

  22. @ Jyf : ce sera donc la cinquième hypothèse (ou le cinquième élément) : Ben Laden est toujours utile pour recycler le plan Vigie pirate – ce très joli nom.

    @ Zoë : « moeurs de malfrats » : comme tu y vas, sans preuves !

    @ Quotiriens : non, Ubu est là.

    @ Sorcière (Censure ? Vous vous êtes trompée de blog !) : un DD externe, j’en ai un tout petit, de couleur rouge, et je le dépose régulièrement dans un coffre de la Société générale sous un nom d’emprunt (à 25 %).

    @ Chr. Borhen : pas de souci (voir réponse juste au-dessus) !

    @ Δον Κιχώτης (à 15:49) : absolument.

  23. Un journaliste qui laisse son portable au bureau, je ne sais pas… il s’occupe des mots croisés ? Ah non… du turf !

  24. […] Actualités : Bouclier fiscal : Bruxelles adresse un « envoi motivé » à Paris – Vols au-dessus d’un nid de micros. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s