Sur ce plan, « No et moi » est un film sans domicile fixe

Publié: 21 novembre 2010 dans Cinéma
Tags:, ,

Les SDF sont devenus des « Invisibles » comme il est dit dans le film, sorti mercredi, de Zabou Breitman, No et Moi.

Ils ont disparu des rives du canal Saint-Martin à Paris, début 2007, puis ont été dispersés à tous vents, pourtant quelques campements subsistent encore ça et là. Vivre dans la rue ou dormir près d’une gare demeure le quotidien encore plus dur, à l’approche de l’hiver, pour ceux qui respirent, couchés sur le trottoir, l’air vicié de la ville ou entendent la litanie des annonces ferroviaires par haut-parleurs.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

C’est le grand mérite de Zabou Breitman de traiter ce sujet qu’une ministre du logement, Christine Boutin, avait cru un temps pouvoir résoudre à coups d’encensoir et de matraque.

Les deux jeunes actrices du film sont formidables, même si Julie-Marie Parmentier en fait juste un peu trop. Mais la réalisation apparaît quelconque – facture habituelle de film français moyen – et la musique envahissante (plaire au public jeune), avec  en outre une scène que l’accéléré rend ridicule et une animation à la fois mièvre et hors-sujet.

Sur ce plan, No et moi est un film sans domicile fixe.

Vendredi dernier, la Mairie de Paris a fait procéder à l’expulsion de 18 sans-abri qui avaient cru en dénicher un dans le bois de Vincennes  : huit d’entre eux ont été invités à retourner visiter leur terre natale.

Eric Besson aurait-il trouvé un successeur sous les lambris dorés d’un Hôtel de ville quatre étoiles ?

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    honte et rage éternellement renouvelées

  2. @ brigetoun : il semble que tel édile PS ne puisse pas voir grand-chose en photo.

  3. Zoë Lucider dit :

    Le livre était sympathique (au sens propre du terme). Votre (des) appréciation du film corrobore ce que j’ai lu ailleurs. Dommage.

  4. Dom A. dit :

    L’espérance de vie d’un SDF est faible. Ils sont comme des feuilles à l’automne, un grand coup de vent et…

  5. @ Dom A. : la météo annonce une baisse du thermomètre.

  6. @ Zoë Lucider : pas lu le livre, mais le film fait des efforts appuyés vers l’empathie.

  7. Sorcière dit :

    Je n’ai pas vu ce film.

    Je réagis donc juste sur les grands froids qui arrivent … et mes émois d’enfant il y a longtemps quand on m’a offert ce conte d’Andersen : « la petite fille aux allumettes » … un premier contact avec « l’insupportable ».

    Quand je l’ai transmis à ma fille aussi.

    Ce n’était pas un conte. Juste une initiation.

  8. patrick verroust dit :

    Julie Parmentier s’expose. Cette fois c’est mal advenue. Sera t’elle du gratin des artistes prometteuses? Paris restera, toujours, Paris. L’arche de la défense ne se transformera pas en l’arche de la noe (le lecteur mettra des trémas sur le e)

    PS: texte écrit en AZERTY non europén en langue anglaise qui plus est

  9. Wanatoctoumi dit :

    Nos gouvernants croient que cette précarité extrême qui se développe, s’étend dans les rues, n’est qu’un chancre qui leur pousse en surface du programme électoral… Alors, ils envoient un coup de chiffon, éliminent un peu de peau morte, procèdent à quelques mesures cosmétiques…, et ils s’imaginent qu’ils ont recouvré la propreté que leur électorat attend d’eux.
    Ils ne savent pas encore à quel point la gangrène qui les ronge et qu’ils ignorent, va les faire souffrir !
    Du Bois de Vincennes à la Place de grève et jusqu’au Pont de Neuilly, le sous sol est miné !

  10. @ Wanatoctumi : le chiffon démineur comme arme suprême !

    @ patrick verroust : vous fréquentez les grands hôtels internationaux ?

  11. @ Sorcière : « Andersen ? C’est le modèle suédois ou danois ? », demanderait le plus haut personnage de l’Etat à sa « femme intelligente ».

  12. […] (Nostalgia de la luz) – « Southwest Lights », par Tom Lowe – Sur ce plan, « No et moi » est un film sans domicile fixe ; avec la jeune Nina Rodriguez qui, à 13 ans, n’en est pas à son premier […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s