Exclusif : DSK se livre par rapport à 2012 !

Publié: 9 janvier 2011 dans Actualité
Tags:, , ,

Intitulé Affolement de la méthode, c’est le nouveau livre qui devrait prochainement paraître chez un petit éditeur – du plomb dans l’aile pour un grand – sous la signature de Dominique Strauss-Kahn (DSK) et dans lequel celui-ci énonce, plus clairement que jamais, ses intentions concernant sa candidature aux futures élections présidentielles en France.

L’Irréductible a pu se procurer  l’ouvrage (Editions aléatoires, 221 pages, 15 euros) du directeur du Fonds monétaire international (FMI) à Washington et en publie ci-dessous, en exclusivité, quelques extraits, afin de contribuer au débat qui s’engagera cette année avec le lancement des « primaires » du Parti socialiste.

Car même si DSK (qui porte une troisième lettre présidentielle à l’américaine dans ses initiales) est donné comme favori des Français pour affronter Nicolas Sarkozy lors de l’échéance de 2012, les jeux ne sont pas encore faits : lors du vote des dernières « primaires » du PS, le 16 novembre 2006, c’est Ségolène Royal qui l’avait emporté  avec un score de 60,65 % contre 20,69 % à son challenger.

Hier, à Jarnac (Charente), à l’occasion de la célébration du quinzième anniversaire de la mort de François Mitterrand, on remarquait l’absence, notamment, de François Hollande et de Manuel Valls, futurs candidats à la magistrature suprême, hélas retenus ailleurs par  des agendas surchargés. Quant à DSK, il n’avait pas traversé l’Atlantique, et ce pour des raisons purement économiques : il est spécialiste du domaine, dit-on.

(Couverture du livre de DSK. Photo D.R. Cliquer pour agrandir.)

« La question dirimante peut être formulée ainsi : la France doit-elle constamment regarder en arrière, dans son rétroviseur historique, ou est-il enfin venu, le temps de la lucidité ? En 2012, pouvons-vous encore nous référer à Jean Jaurès ou à Léon Blum plutôt qu’à Maurice Allais, George Akerlof ou Joseph Stiglitz ? Cessons de prendre les vieilles lunes pour des sunlights : Hollywood Boulevard n’est pas éclairé par des becs de gaz. (…)

« La compétition interne au Parti socialiste est à double tranchant : rappelons-nous que ma concurrente auprès des militants, qui m’avait distancé lors des « primaires » de 2006, a lamentablement échoué lors du match présidentiel : sincèrement, je pense que je l’aurais emporté à sa place. Une femme peut-elle d’ailleurs faire le poids face à Nicolas Sarkozy et à son armée de spadassins ? Ségolène Royal manque de sérieux, Martine Aubry en tient une couche. (…)

« L’organisation économique de la France est l’héritage de la Révolution française : nous ne sommes toujours pas sortis des départements, des mairies, du respect des innombrables rouages administratifs qui, tels des sacs de sable déversés dans le moteur d’une locomotive, sont grippés dès le départ. Notre compulsion papivore – même à l’heure d’Internet ! – transforme la moindre décision en un mince filet d’eau qui se perd sur la plage asséchée de nos velléités. (…)

« Si je compte le nombre de jours de grève et de manifestations qui ont eu lieu en France en 2010, c’est l’effarement qui me saisit. La réforme nécessaire de la retraite à soixante ans méritait-elle de faire descendre autant de gens dans les rues ? Vue de l’étranger, l’image donnée par notre pays en ces circonstances était déplorable. On se souvient de la place Bellecour à Lyon, théâtre d’une guérilla urbaine incroyable : Barack Obama fut à deux doigts en V d’envoyer ses GI’s pour rétablir la situation. (…)

« Le quinquennat de Nicolas Sarkozy ne ressemble pas à ce désastre que la presse française (celle dite « de gauche » principalement) se complaît à dépeindre chaque jour et chaque semaine. Le FMI a-t-il dû imposer à la France les mesures qu’il a fait appliquer à la Grèce et à l’Irlande ? Non, et ceci montre bien que la situation est saine dans l’hexagone. La crise financière, venue d’outre-Atlantique, a été rapidement résolue et les banques renflouées comme il convenait. (…)

« Sur le plan des libertés, il reste certes quelques progrès à faire, notamment dans la manière d’en parler. La France ne vit pas sous un régime dictatorial : les problèmes de délinquance, de sans-papiers, d’immigration, de logements sociaux… exigent un traitement ferme mais sans dérapages dans le discours. Le légal s’accommode du verbal. Un ministre de l’Intérieur ne peut critiquer une décision de justice. Les œuvres de Montesquieu seront distribuées à chaque participant du Conseil des ministres, qui en  fera  à tour de rôle, le mercredi, un exposé choisi. (…)

« Mon ambition est grande pour mon pays : la social-démocratie tempérée est le meilleur système que la météo politique puisse prévoir en 2012. Nous irons enfin de l’avant, si vous vous rassemblez sous ma bannière, vers un progrès conséquent, des richesses réparties selon les mérites, des entreprises audacieuses et dégagées des carcans bureaucratiques, une croissance retrouvée, une culture libérée. (…)

« Durant cette campagne, je ne répondrai à aucune attaque personnelle car seul m’importe l’avenir de la France, avec le développement de nos relations internationales. Croyez-moi, il n’y a pas photocopie ! Cessons donc de craindre l’affolement de la méthode, mettons-nous en bras de chemise : on a vraiment du pain sur la planche, et nous allons même  entreprendre d’arracher ses clous. (…) »

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    Les Éditions Aléatoires, décidément un futur grand. Ne suis pas certaine de souhaiter même succès à DSK

  2. gballand dit :

    Un titre « au poil » pour ce programme « musclé » ;.)
    J’espère que D. S. K ne sera pas accusé de plagiat, comme PPDA…

  3. @ brigetoun : Le Seuil a refusé son manuscrit.

    @ gballand : est-il un adepte de la pêche au gros ?

  4. Nomade dit :

    Admirables, les accents gaulliens tendances bon business de la social-démocratie tempérée. Merci pour le regard de l’étranger sous trois initiales.
    Pour 15 euros, autant s’offrir un MacDo.

  5. @ Nomade : pour ce prix-là, tu peux aussi te payer un café au Fouquet’s !

  6. patrick verroust dit :

    SKA trop logique!

  7. @ patrick verroust : on ignore s’il est pour le shit en vente libre.

  8. Sorcière dit :

    Ah ben je découvre les éditions aléatoires !!! 🙂
    Et un générateur d’idées ça existe aussi ?

  9. @ Sorcière : oui, ça s’appelle un « Think tank ». DSK en possède un semi-remorque.

  10. PdB dit :

    les éditions aléatoires : très bonne maison (pour rire, j’ai placé le prénom après le nom, le titre de l’ouvrage à présent ici… : )
    Bravo pour vos investigations, Irréductible…!

    • Sorcière dit :

      Le problème c’est que le titre et l’image change à chaque ouverture du lien … moi j’ai eu droit à « l’île de l’idiot » avec un grafiti sur un rocher dont je préfère ne pas donner la description …. éclat de rire !

  11. @ PdB ; mais je te signale que si tu ne fais pas une capture de l’image à laquelle conduit ton lien la première fois, quand tu cliqueras une seconde fois tu génèreras une autre couverture !

    Je dois remercier ici Ghislaine Balland pour l’accès à ce jeu.

    • PdB dit :

      Oui, j’ai vu, c’est extra (comme disait Léo) , et les « éditions aléatoires » se muent en « éditions irrégulières »… A quand les « éditions irréductibles » (merci pour le lien sous mes mots) ? (génial aussi Lightnin’ Hopkins)

  12. @ PdB : oui, bonne idée, et je pourrais monter une coopérative numérique (François Bon me prodiguerait des conseils…) !
    Lightnin’ Hopkins : j’ai pensé que DSK avait besoin d’un shake-hand.

  13. Génial! Comme ça en un clic, je viens d’écrire « L’avarice de la peur »

    Sinon, ce matin, je me demandais s’il n’y avait pas plus que son slip qui soit socialiste à notre bon DSK!

  14. @ pierrot la tombal : vous visez un peu bas, au diable les avaricieux !

  15. delpaty dit :

    DSK un candidat aléatoire, au gré des sondages, un Sarkozy bis d’après « son livre », beaucoup plus cher que celui de Stéphane Hessel qui lui ne fait que s’indigner.

  16. Zoë Lucider dit :

    Enfin un peu de lumière sur les sombres ruminations du SKA. Merci l’Irrésistible!

  17. @ Zoë Lucider : dans le riad riant de Marrackech, le soleil déclinant a caressé de ses rayons parfumés le front pensif de l’économiste en chef…

  18. Orsalie dit :

    Alors ce superman DSK il est omnipotent Il gouverne les pauvres du monde entre autre les PIGS et mon pays et il peut aussi ecrire.
    Merci cher Dominique pour la bibliographie de notre maitre il parrait qu il faut le lire comme un evangile

  19. @ Orsalie : Dieu vous le rendra.

  20. Dom A. dit :

    Avec Pierre Arditi comme ministre de la communication ?

  21. @ Dom A. : je le vois plutôt comme ministre des Finances.

  22. remarque dit :

    il peut toujours faire carrière comme humoriste socialiste (sa femme pris soin de rappeler qu’il est * toujours socialiste) si le mari de carla le bat à la candidature suprême

    *la concordance des temps obligerait à dire « était »

  23. « Une femme peut-elle d’ailleurs faire le poids face à Nicolas Sarkozy et à son armée de spadassins ? Ségolène Royal manque de sérieux, Martine Aubry en tient une couche. (…) »

    Beuh… tu es sûr de la citation? Il a oublié que la moitié au moins des électeurs sont des électrices? De toutes façons, j’aurais peut être pas voté pour lui, même au second tour. mais là… c’est sûr!

  24. @ cultive ton jardin : absolument.

  25. Michèle dit :

    DSK est presque aussi bon que Benoît Dehort. C’est dire.

    En quelques clics, j’ai aussi écrit des choses étonnantes 🙂 Je postule pour vos éditions électroniques 🙂 Merci, ainsi qu’à Ghislaine Balland !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s