A côté de la plaque

Publié: 10 janvier 2011 dans Photographie
Tags:,

Le flux de l’actualité nous ferait-il des signes à tous les coins de rue ? Comme si les infos étaient juste à côté de la plaque, décalées, répétitives, tandis qu’une lumière pâle donne aux touristes l’illusion de la ville-musée, en fait muselée, lessivée jusqu’à l’os de ce qui la déséquilibrerait, lui ferait prendre la tangente et son élan dans les airs comme une cité de science-fiction ayant quitté la Seine au lit trop étroit : le vaisseau spatial vogue maintenant dans un ciel immense et violet, pas le moindre feu rouge à l’horizon.

(Photos : Paris, 8 janvier. Cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. Dom A. dit :

    Il y a encore des sans-gêne (un peau-rouge, en l’occurrence) qui piquent-niquent dans la rue, mais cette âme pèsera lourd.

  2. @ Dom A. : tout cela est enregistré et fiché.

  3. Gilbert Pinna dit :

    Chez Gilbert Jeune, c’est flamboyant.

  4. @ Gilbert Pinna : il existe un graphisme ésotérique…

  5. PdB dit :

    Comment se fait-il que des gens osent encore stationner et s’arrêter en pleine rue ? Que fait la police ? Vitre Brice….! (en même temps, je suis comme ma ville et vos photos, Irréductible, moi, dès qu’il y a un peu de soleil, je revis)

  6. PdB dit :

    Vitre… non, mais vraiment, comme s’il était transparent, le locataire de la place Beauvau… Désolé…

  7. @ PdB : les flics préfèrent sans doute feuilleter des livres chez Gibert : peut-on leur reprocher cette occupation ?

  8. Désormière dit :

    Si, ce matin, je cours chez Gibert Jeune et achète : « Quand les géants dominaient la terre », serai-je suffisamment à côté de la plaque ?

  9. @ Désormière : si vous indiquez le nom de l’auteur (et de l’éditeur), pourquoi pas ?

    • Désormière dit :

      D.H., c’est précisément parce que je ne les connais pas (auteur, éditeur) que je dois aller regarder la vitrine de plus près… (N’est-ce pas vous qui indiquez : « cliquer pour agrandir » ? C’est bien mais pas tout à fait suffisant.)

  10. patrick verroust dit :

    A côté de la plaque ou les apparentements terribles. Aubry le boucher (sauvé du supplice par le droit de grâce d’un cardinal) ne fera pas perdre le nord à Martine . Saint Merri eut pour abbé Beaupère qui fut un des juges de Jeanne d’arc ,Jean Bart habita pas loin. Leurs mannes pourraient bien étriller la garce de la marine. Les berges hébergent Saint Michel , le patron de la police céleste. Il trône en majesté, roi d’un ordre mendiant, veille sur la Seine. Qui l’eut cru?

  11. @ Désormière : vous avez fort bien exploré la vitrine ; il vous reste à… pousser la porte et je vais demander à WordPress s’ils peuvent mettre au point le système ad hoc.

    @ patrick verroust : l’érudition peut voisiner avec l’édition, comme PPDA avec Hemingway.

  12. PhA dit :

    J’aime beaucoup aussi Gibert Jeune ésotérique.

  13. @ PhA : je me demande combien de lecteurs « cliquent » sur les photos (mais il n’y a pas de statistiques pour ça). Il est vrai que ça interrompt la musique ou l’inverse et que ça retarde. Mais sinon l’effort (!) offre parfois des surprises, comme l’ouverture d’un hublot par fort vent marin.

  14. patrick verroust dit :

    Je réponds rapidement, je ne peux pas être partout. Pourquoi à côté de la plaque? Est ce un lapsus photographique? une catharsis involontaire. Pour votre gouverne, l’érudition est soldée voir donnée dans les cas d’extrêmes componctions.

  15. @ patrick verroust : je ne comprends rien à ce que vous voulez dire. Vous avez néanmoins ma bénédiction.

  16. Sorcière dit :

    Je me suis demandée ce qu’il pouvait bien y avoir derrière l’entrée murée sous l’escalier derrière la plaque : n° 50 …

  17. Zoë Lucider dit :

    Répondre à côté de la plaque, reconnaissez que vous ne nous facilitez pas la tâche. Je remarque que le niveau de la Seine est très haut, qu’une femme aux seins nus se la joue Mystic sans doute et j’ai un faible pour le parapluie de l’habitant du Pont Saint Michel.

  18. @ Zoë : Mystic est plus sophistiquée et ne s’expose plus que dans des galeries. Quant au parapluie, il met effectivement la tête à l’envers.

    @ Sorcière : sur quelle photo ? J’ai beau cliquer…

  19. Marie dit :

    J’aime bien la promenade Maurice …Arème 🙂

  20. @ Marie : hélas, il a perdu une lettre lors de sa balade !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s