Tunisie : la barque française prend l’eau

Publié: 13 janvier 2011 dans Politique
Tags:, ,

Face au soulèvement actuel du peuple tunisien contre Ben Ali et son régime dictatorial, et en regard de la répression engagée, le gouvernement français, depuis plusieurs jours, brille par son silence gêné puis ses déclarations honteuses.

Michèle Alliot-Marie (MAM),  toute récente ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, a en effet osé affirmer, mardi dernier à l’Assemblée nationale, en lisant un papier officiel : « Nous proposons que le savoir-faire qui est reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité permette de régler des situations sécuritaires de ce type. C’est la raison pour laquelle nous proposons aux deux pays [Algérie et Tunisie], dans le cadre de nos coopérations, d’agir en ce sens pour que le droit de manifester puisse se faire en même temps que l’assurance de la sécurité (sic). »

(Vidéo diffusée par BFM TV. Le tag a été rajouté : cliquer pour agrandir.)

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, avait estimé, lui, dimanche sur Canal + : « Il y a une opposition politique mais qui ne s’exprime pas comme elle pourrait le faire en Europe. Mais dire que la Tunisie est une dictature univoque, comme on le fait si souvent, me semble tout à fait exagéré. »

Quant au porte-parole du gouvernement – l’Elysée n’en a plus depuis que David Martinon a « tué le job » il y a deux ans – François Baroin, accessoirement ministre du Budget, la position « diplomatique » qu’il a exprimée hier tient en ces mots lénifiants : « Nous avons déploré tout de suite les événements, les violences qui ont eu lieu en Tunisie et qui ont fait des victimes. Nous faisons part de nos préoccupations sur les tensions sociales actuelles. Nous appelons naturellement à l’apaisement, car seul le dialogue permettra de surmonter les problèmes économiques et sociaux en Tunisie. »

L’arsenal de la politique étrangère de la France vis-à-vis de notre « ancien protectorat » est donc déployé. La lourde barque des accommodements politiques français avec l’autocrate Ben Ali flotte sur la Méditerranée, tout en prenant manifestement l’eau.

Publicités
commentaires
  1. gballand dit :

    En 2008, M. Sarkozy, lors d’un voyage officiel, affirmait : « l’espace des libertés progresse ». En 2011, le gouvernement fait part de ses « préoccupations sur les tensions sociales actuelles »… Ne désespérons pas !

  2. @ gballand : c’est ce qui s’appelle « ramer ».

  3. brigetoun dit :

    parler de tensions sociales actuelles, n’est ce pas un euphémisme et un morcellement du temps qui nient la vérité ?

  4. @ brigetoun : sous la langue, les cailloux.

  5. Sorcière dit :

    Des déclarations hallucinantes en effet et qui prouvent à quel point nos ministres sont malades et dangereux …
    MAM aurait dû être débarquée immédiatement !

  6. @ Sorcière : le Quai d’Orsay a essayé de faire marche arrière, mais il s’agissait non pas d’un « dérapage » (puisque MAM lisait un texte sans doute rédigé par quelque tâcheron en CDD de son cabinet) mais bien de la position officielle du gouvernement, exprimée devant les représentants du peuple français.
    Qui sanctionne les ministres ? Réponse au prochain remaniement ?
    Une manifestation contre la répression en Tunisie et en Algérie est prévue samedi après-midi à Paris, place de la République.

    • Sorcière dit :

      L’opération dite de libération des otages au Niger/Mali n’est pas non plus un « dérapage » puisqu’il s’agit d’imposer au Niger l’installation d’une base militaire avancée (actuellement au Burkina vu le refus du Niger) pour « pacifier » la productivité des intérêts français.

  7. sylvaine vaucher dit :

    « si votre vidéo met en scène des personnes blessées, attaquées ou humiliées, ne la publiez pas » .

    Les droits humains pfff….

  8. Déclaration en effet surprenante de la part de la ministre Alliot-Marie. La ministre se défend de «s’ériger en donneurs de leçons» face à une situation «complexe». Si je comprends bien, le mot «dictature» est un mot qui fâche… au sein de l’équipe ministérielle française. Hatem Bettahar, professeur d’informatique à l’Université de Technologie de Compiègne (Oise), tué mercredi par balles dans la ville tunisienne de Douz en Tunisie, est franco-tunisien. Qu’aura à dire à ce propos le Quai d’Orsay?

  9. soulef dit :

    Le « savoir faire » y est déjà , je viens de l’apprendre à l’instant par téléphone . Ils disent aux civils que ce n’est pas pour donner main forte à la répression mais pour protéger les biens des français (entreprises et autres …)
    Ce que s’y passe est un vrai cauchemar , je ne vois pas l’issue…Je suis très inquiète.
    Il commence y avoir des pénuries : le lait, le pain , la farine …
    L’intimidation est omniprésente surtout la nuit, tirs de balles incessants…

  10. Dom A. dit :

    C’est vraiment excellent !
    Notre « savoir-faire » en matière de sécurité, c’est à mourir de… je ne sais pas, il y a un savoir faire de la connerie verbale, en tout cas…

  11. @ Dom A. : cette femme accorte a été, notamment, ministre de la Justice, de l’Intérieur (sous Nicolas Sarkozy), et de la Défense (sous Jacques Chirac) : elle est donc sensée maîtriser parfaitement son verbe, surtout une fois écrit.

    @ soulef : merci pour ce témoignage qui s’ajoute à d’autres, mais ne saurait émouvoir nos gouvernants qui voient des « barbares » uniquement ailleurs.

  12. Marie dit :

    Je suis horrifiée des propos de « nos » ministres … Cet après midi à l’appel des droits de l’homme , une manifestation à Caen pour soutenir nos amis Tunisiens et Algérien … J’y serai…

  13. @ Marie : on se demande parfois qui, à part le peuple, manifeste son opposition aux massacres ici ou là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s