10 ans de remue.net

Publié: 16 janvier 2011 dans Performance
Tags:,

Hier après-midi, à Paris, rue de Bagnolet (20e), l’espace Marguerite-Duras accueillait, sous son regard bienveillant, les 10 ans de remue.net – à ne pas confondre avec publie.net, comme tient à le préciser l’écrivain François Bon.

Plaisir des retrouvailles pour celles et ceux qui ont participé, durant telle ou telle période, à l’aventure littéraire qui se poursuit avec vaillance. Personne n’a donc changé !

La séance s’est terminée le soir en toute beauté avec une lecture-performance de François Bon (à l’iPad) et Dominique Pifarély (au violon).

En voici une vue ci-dessous.

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    Merci ! va soigner un peu ma navrance de ne pas avoir été là

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Daniel Bourrion. Daniel Bourrion said: RT @brigetoun: 10 ans de remue.net: http://t.co/ryjZiBr avec vidéo […]

  3. @ brigetoun : un tout petit aperçu…

  4. Les superbes photos de l’excellent Philippe!

    Et du coup je vois que vous en avez profité pour faire un peu de ménage…

  5. Dom A. dit :

    Très dépaysant !
    L’aperçu est peut-être insuffisant, mais donne une idée du tumulte, par électrons interposés.

  6. F Bon dit :

    merci, Dominique, et clarté de ton bref exposé sur parcours et motivations blogueuses

    la lecture, c’est Dominique Pifarély, et mur d’image en impro par Philippe De Jonckheere, moment qui a été important pour nous aussi

  7. Zoë Lucider dit :

    Dix ans ! Comme le temps passe !

  8. @ Zoë : j’y étais d’avril 2003 à avril 2007…

  9. Ambre dit :

    En ce moment sur France Culture : échos de Remue.net
    (Il est 17 h 20).
    J’ai le souvenir d’avoir lu de beaux articles signés par vous.

  10. PdB dit :

    Dommage j’ai failli y arriver, mais non… A la prochaine alors…

  11. @ PdB : si tu es arrivé par le métro Gambetta, il fallait descendre assez longtemps la rue des Pyrénées avant de tourner à gauche au feu rouge (j’ai dû demander… à la librairie où se trouvait l’espace Marguerite-Duras car le kiosquier de la place ne connaissait pas ce lieu).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s