Honni, Moubarak

Publié: 29 janvier 2011 dans Histoire
Tags:, , ,

Le 17 janvier, Libération titrait en une : « A qui le tour ? ». Nicolas Demorand n’était pas encore pressenti aux commandes et la question semblait presque iconoclaste, après la fuite de Ben Ali de Tunisie, le 14 janvier, sous la formidable pression des manifestants.

Hier soir, France 2 ouvrait son « 20 heures » par le sujet suivant : « Victoire de l’équipe de France de handball contre la Suède », et enchaînait quand même avec la situation insurrectionnelle en Egypte, alors que depuis plus d’une heure des chaînes comme iTélé ou BFM TV montraient en direct les affrontements, dans les plus grandes villes du pays, entre les manifestants, la police et l’armée.

Pour le reportage « lancé » par l’aimable Laurent Delahousse, qui mettait en garde les téléspectateurs contre la violence de certaines images, la plupart des plans avaient été filmés dans l’après-midi (matraquages, tirs de grenades lacrymogènes, un visage en sang…). Pendant ce temps-là, des camions étaient en feu, des véhicules  de la police caillassés, une foule immense faisait reculer les forces de l’ordre, des bâtiments officiels brûlaient au Caire et à Alexandrie, les blindés de l’armée prenaient possession de la nuit.

(Capture du monde.fr ce matin à 7h.20. Le tag a été rajouté.)

Dans la soirée, le discours de Hosni Moubarak, président désormais honni (au pouvoir depuis le 14 octobre 1981), semblait la copie conforme du dernier prononcé par son « collègue » tunisien Ben Ali, avant qu’il n’embarque fissa en avion vers une destination exotique.

Une fois de plus, « le service public » télévisé français apparaissait dépassé par les événements et incapable de mesurer – ne serait-ce qu’en les montrant – les enjeux en cours. David Pujas préparait déjà sans doute sa valise pour aller faire « un direct » dans quelques jours au Caire, une fois « le Raïs » débarqué ou la situation redevenue plus calme, comme il l’avait fait à Tunis, triomphant après coup.

Internet avait été bloqué par les compagnies de téléphone, sur ordres venus d’en haut, et même les communications téléphoniques ordinaires étaient devenues impossibles : Hillary Clinton elle-même demandait qu’elles soient rétablies.

Après la Tunisie, l’Egypte… La pyramide des différents potentats s’écroulait, les peuples s’exprimaient, ici ou là, et faisaient bouger l’horizon de l’espoir. Rien n’était donc jamais impossible dans le domaine politique ?

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    ils vont avoir plus de mal, n’ont pas de pétrole comme en Algérie (où un envoyé de la maison blanche était au début du processus tunisien pour se concerter pour la lutte contre le terrorisme) et ils ont été invités à prendre modèle sur la Tunisie mais tout de même la sortie de crise va être infiniment plus surveillée – pion important

  2. gballand dit :

    Hosni soit qui mal y pense… mais bon, et le « nôtre », si on préparait son départ ?

  3. @ brigetoun : la vague populaire est forte (la population déterminée). Et Washington surveille.

    @ gballand : il s’y emploie lui-même tous les jours.

  4. soulef dit :

    Et MAM y était il y a quelques jours non ?!

    Peut-on faire confiance au service public ? Qu’est-ce qui les empêche de relater les faits tels qu’ils se présentent en temps réel ? On se pose la question parfois .Ils ont l’air d’être pris au dépourvu à chaque fois ,c’est hallucinant !

  5. JEA dit :

    slogans wallons dans une manif contre Moubarak :
    – « Et rik et rak, on va sketer s’boutik,
    Et rik et rak, on va sketer l’Moubarak… »

  6. @ JEA : oui, mais « sketer » ?

  7. M dit :

    Et ton avion d’hier, là, Dominique, il ne pourrait pas être utile dans l’enlèvement de tous ces encombrants (dans certaines régions on dit aussi « collecte des monstres »)?

  8. PdB dit :

    moi j’aime Oum… Pour le reste, ça va chauffer…!

  9. @ M : Veolia, sous-traitant du service public des ordures, serait en train (si je puis dire) d’en affréter un spécialement, peint en vert et blanc, avec deux grandes hélices.

  10. Désormière dit :

    Comment voulez-vous que les journalistes aient le temps de transmettre des informations avant d’avoir certains feux verts ? Tout ce qui concerne les faits divers, et qui peut donner lieu à une nouvelle loi, est bon à prendre, mais que dire des Etats en feu ? Cela est très délicat : imaginez que l’on suggère imprudemment que ce sont des dictatures ? Il faut attendre des déclarations officielles de notre propre gouvernement. C’est cela la diplomatie, la parole doit venir de l’Etat. Nous sommes en démocratie, que diable !

  11. @ PdB : décédée en 1975… avant l’arrivée de Moubarak au pouvoir. Elle demeure, elle.

  12. M dit :

    @Désormière: Si les Etats en feu optaient pour du feu vert, les journalistes seraient donc plus réactifs?

  13. Sorcière dit :

    Les journalistes, tout comme les intérêts Américains et européens en Egypte, ont été privés de communication internet (sauf en modem analogique 56K) ainsi que de téléphonie mobile !
    Autant dire que ça devenait gênant 🙂
    En effet les communications par satellite sont encore très rares en Egypte …

  14. @ Sorcière : les journalistes prévoyants (comme celui de BFM TV hier soir) ont des téléphones mobiles satellitaires.

    • Sorcière dit :

      Bah oui mais l’investisseur esclavagiste qui surveille ses marges n’a pas investi et se pose une question existentielle ! : mon investissement brûle t-il ? 😉

  15. Que l’Afrique du Nord devienne enfin une démocratie présentable et l’Europe sera bien emmerdée.
    C’est tellement commode à ligoter, les républiques pouraves !
    Euh ! Pub pour mon nouveau blog…

  16. JEA dit :

    sket(t)ter = casser…

  17. Julie dit :

    Ne pas se réjouir trop vite, ni pour la Tunisie, ni pour l’Egypte en ayant un souvenir pour l’Iran d’avant le Shah et d’après… disons la peste ou le choléra ! surtout en Egype ou les Frères Musulmans attendent le grand soir… de préférence un vendredi.

    • lindesve dit :

      Dans le monde.fr, les mollahs ont commis 74 exécutions en janvier. Les stats sont à la hausse. A ce rythme, il y aura plus de 1000 exécutions en Iran en 2011. Ils vont surpasser la Chine. Le shah n’en faisait pas exécuter autant.

  18. @ Julie : se réjouir dans l’instant, toujours ça de pris.

    @ JEA : merci pour la traduction !

    @ Dominique Boudou : bien vu Jacques Louvain.

  19. Olivier SC dit :

    Sublime jeu de mot dans ce titre ! Bon week-end !

  20. @ Dominique Hasselmann
    Je vois avec plaisir que vous n’avez pas une grande sympathie pour France 2. Et Enderlin ? et l’affaire Al Dura ? etc…

  21. @ Christiane Broïdo : leur démarche démagogique, notamment sur le plan de l’info, est pénible. Mais Charles Enderlin (envoyé en Egypte) est un journaliste honnête, me semble-t-il.

  22. MiniPhasme dit :

    « Sublime jeu de mot dans ce titre ! »

    Titre de la dernière Une de l’anatidé satirique, qui plus est…

  23. @ MimiPhasme : je me suis dit, mercredi, que Claude Angeli devait me lire… mais ce n’était quand même pas bien sorcier !

  24. […] au début de mes blogs. Carnet de voyage : Destination Québec (Chapitre II). Et : Amande – Honni, Moubarak ; joli jeu de mot ! Words, science and learning ; voir mon avis en commentaires dans Diagnostiques […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s