Poperinge, la frontière belge juste à côté

Publié: 31 janvier 2011 dans Tourisme
Tags:, , ,

Un dimanche, il fait beau et froid ou froid et beau, le ciel s’étend tout bleu, on fait un saut depuis Bailleul (59) jusqu’à Poperinge, la frontière belge juste à côté, histoire d’aller à l’étranger en quelques minutes, de boire un verre une fois et de rentrer déjeuner ensuite.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

La grand-place est en travaux et on entre par hasard dans la cour de l’Hôtel de ville (Talbot House) où des soldats anglais réfractaires de la guerre 14-18 ont été fusillés : un poteau d’exécution se dresse toujours là.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Au Café de la Paix, ils sont sympas ; avec nos bières (le houblon, ça les connaît) on a droit à une petite soucoupe de bretzels et d’amuse-gueules. La grande crise existentielle n’empêche pas de vivre. La salle du restaurant expose quelques natures mortes sur les murs. Les assiettes sont appétissantes. Ici on parle flamand et même français.

C’est bien de se retrouver dépaysés en un clin d’oeil.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. Natacha S. dit :

    La première photo est très significative. Voir ce gag belge: http://belgiq.eu/

  2. M dit :

    Mais cette bière… Une Jupiler, ou bien? Etanche notre soif de savoir, Dominique…

  3. Gilbert Pinna dit :

    Et l’apothicaire en son blanc palais.

  4. Désormière dit :

    Aux ronds de jambes je préfère les ronds de bière. Il en existe ornés de phrases, manifestement rédigées après quelques bocks, dont on garde le souvenir :
    « Cette nuit, j’ai rêvé que je dormais. »…

  5. Peuvent même pas faire la révolution! Y z’ont personne à dégager… Même pas des barbus à empêcher..
    Merde! c’est triste la Belgique…

  6. Jean-Luc dit :

    Hortefeux va-t-il remplacer les plantations de houblon (faciles à traverser !) par un véritable mur qui nous protègera bien des invasions barbares ?

  7. @ Jean-Luc : le grand houblon avec une rangers noire est prêt à tout.

    @ pierrot la tombal : ils vont finir par trouver.

    @ Désormière : oui, on dirait le titre d’un tableau de Magritte !

    @ Gilbert Pinna : le cerf boit.

    @ M : c’était une Corsendonk Agnus.

  8. @ Natacha S. : le gag se fait désirer…

  9. Pouvoir traverser des frontières au sud, au nord, à l’est et à l’ouest est le privilège unique de l’Europe. Nous n’avons qu’une frontière à traverser, avec moult tracas, et nous ne sommes pas toujours bienvenus. Soupirs. Les Belges sont admirables de pragmatisme. La vie continue. Business as usual, diraient mes voisins du Sud.

  10. @ Pierre Chantelois : il faut aviser une Budweiser !

  11. lautreje dit :

    Rien qu’avec la photo des champs, on voit qu’on entre dans une autre culture !

  12. alainlecomte dit :

    Excellent, ce gag, Natacha S. !!!!

  13. JEA dit :

    Vous avez échappé aux douaniers à la Boon et à la Poelvoorde…

  14. Merci pour la référence à la « grande crise existentielle » de la Belgium qui est bel et bien d’actualité et dont l’issue est de plus en plus incertaine. Mais, je ne suis pas là pour parler de politique.

    Quelles bières locales boit-on à Poperinge ? De mémoire, non loin de là il y a la fameuse Trappiste de Westvleteren et sa voisine « bière d’abbaye », la Saint-Sixtus à Watou. A ne pas boire à jeun tant elles sont fortes en alcool. De vrais nectars avec un plus pour la vraie Trappiste qui est tellement peu produite qu’elle n’est commercialisée qu’à l’abbaye et… sur commande ().

    A chaque voyage dans mon pays natal, je fais le plein de bières trappistes (il y en a 5) dont mes amis français sont devenus accros.

  15. Dom A. dit :

    La frontière – imaginons le pire, c’en est une (deuxième photo) – est barbelée de mauvaises intentions.

  16. @ François Collette : il y a le choix (indiqué à M.) Les bières trappistes sont évidemment celles les plus célestes.

    @ Dom A. : oui, mais ces barbelés sont peu astringents…

  17. lindesve dit :

    Même les dunkerquois ils préfèrent aller à De Panne qu’à Malo, c’est plus animé !

  18. Marie dit :

    Une bière pour une mise en bière 🙂

  19. @ livesve : Malo est animé par le vent, De Panne par les casinos.

    @ Marie : vous parlez de Dutourd ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s