Xenakis et la Bastille presque déserte

Publié: 3 février 2011 dans Musique
Tags:

La place de la Bastille à Paris était presque déserte, et semblait minuscule par rapport à la place Tahrir du Caire où le peuple égyptien jouait sa peau et son avenir.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Demain, ce sera le dixième anniversaire de la mort du compositeur Iannis Xenakis (29 mai 1922-4 février 2001), et un hommage lui était rendu hier soir, à l’Opéra Bastille, par l’ensemble Solistes XXI dirigé par Rachid Safir.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Il fallait aller dans l’auditorium, en sous-sol, pour écouter les cinq pièces interprétées pour l’occasion : Zyïa (1952), N’Shima (1975), Metro Vox (hommage à Xenakis, création de José-Manuel Lopez-Lopez), Nomos Alpha (1965-66) et Nuits (1967). Dans l’ensemble, l’interprétation manquait, hélas, de dynamisme et le fameux Nuits ne portait pas ici l’intensité frappante ressentie lors d’autres représentations.

(Photo : cliquer pour applaudir.)

Au sortir du restaurant, après le spectacle, la place de la Bastille était toujours presque déserte. Dehors, il faisait comme aussi froid que dedans. Plus loin, en ses appartements, Frédéric Mitterrand se demandait s’il devait faire arracher certaines affichettes qui outrageaient depuis peu les kiosques de presse.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. PhA dit :

    Devant moi marchait Nathalie.
    (Pardon : le matin, c’est l’heure de la chanson.)

  2. @ PhA : il faisait un froid sibérien…

  3. PdB dit :

    allez, c’était quand même mieux que la 2° volée de proust hier soir – la dimension « folle » des acteurs était vraiment insupportable… (merci pour le morceau, et pensée vers Xenakis, où qu’il soit, comme disait l’Autre)

  4. @ Sans doute, et il y avait même quelques jolies choristes.

  5. Désormière dit :

    Céline et l’Homme de mauvaise humeur de Messerschmidt côte à côte, c’est une trouvaille. A défaut d’avenir, les kiosques ont de l’humour.

  6. JEA dit :

    L’oeil de Messerschmidt sur un magazine littéraire, c’est grave docteur Destouches ?

  7. brigetoun dit :

    plaisir fugitif de voir une photo de l’auditorium et de réveiller tant de souvenirs d’écoute religieuse au ras du sol (et regret que le studio soit si rarement ouvert)

  8. brigetoun dit :

    l’ai beaucoup fréquentée à une époque (surtout au moment du Festival d’automne) et j’aime son calme esthétique

  9. alainlecomte dit :

    la place de la Bastille a été autrefois une place Tahrir… mais c’est il y a longtemps je crois.

  10. @ alainlecomte : L’Histoire ne bégaie pas toujours !

  11. C’est tout l’échiquier du moyen orient qu’il faut reconsidérer. En espérant que les peuples cesseront d’en être les pions…

  12. @ dominique boudou : le Roi sera échec et mat tôt ou tard…

  13. Dom A. dit :

    Les gens devaient peut-être (rêvons…) écouter quelque rebétiko.

  14. @ Dom A. : si tu écoutes « Nuits », par exemple, ce n’est pas vraiment folklorique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s