L’éphémère du pont tournant

Publié: 7 mars 2011 dans Performance
Tags:, , ,

Je l’ai aperçue dimanche matin, elle était toute fraîche mais cette femme devant la rue Dieu allait-elle demeurer longtemps ainsi ?

L’icône imprévue, le coeur déchiré, savait sans doute qu’un jour prochain la Propreté de Paris allait la faire disparaître, nier son existence comme dans une retouche de photo à l’époque stalinienne ou à celle de Paris Match.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Le coup de balai ou de Kärcher – un pro du nettoyage était à la tête de l’Etat – ferait comme si de rien n’avait été, ici, et l’image collée au mur de la petite maison d’où l’on commande (de manière invisible, avec un  caméra sur le toit) au pont tournant de la rue Dieu (Paris, 10e) serait effacée de notre vue, pas forcément de notre mémoire.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Et je me suis souvenu alors d’une de mes vidéos préférées, parmi celles que j’ai réalisées, qui montre – en plus d’une jolie fille en moto, avec son casque étoilé – le fonctionnement toujours amusant, révélateur de l’ingéniosité humaine, du système installé aussi, à plus grande échelle, sur des fleuves et à l’étranger.

Juste à coté se trouve le café-restaurant La Marine : prions pour qu’une affiche électorale de la fille Le Pen – que l’on ne saurait voir décemment en peinture – n’orne jamais, à la place de l’éphémère du pont tournant, ce lieu qui laisse couler un canal pacifique.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    merci à cette charmante dame (longue vie à elle) d’être si délicieusement présente et de nous avoir voulu le rappel de l’eau, de la lumière, du lent mouvement du pont et de la grâce rapide de sa version contemporaine

  2. JEA dit :

    Elle semble pouvoir marcher sur les eaux…

  3. @ brigetoun : certains artistes anonymes demandent à être connus !

  4. Sorcière dit :

    J’ai cru y voir une apparition de Louise Michel ! (ça y est, peut-être bien que je deviens arnarchiste ! rire).

  5. M dit :

    Sainte Fanny, peut-être?
    Je pense à Apollinaire, toujours…

  6. @ Sorcière : j’y ai pensé aussi !

  7. @ M : pour les alcools, boire à La Marine, et pour les rites voir à Vincennes…

  8. JEA dit :

    Pas une Marie de la Mer…

  9. PdB dit :

    musique magique pour lieu si joli… (Brassens nous a donné une magnifique chanson « La Marine »…)

  10. @ JEA : une Marie-couche-toi-là ?

    @ PdB : Le MJQ, inoubliable. J’ai encore un 45 tours de la musique composée par John Lewis (au piano) pour un film peu connu de Vadim : Saint-on jamais…

    • PdB dit :

      le film de Vadim est bien où il est… 🙂 quand au MJQ, c’est la grande classe, où qu’elle puisse s’exprimer…

  11. Une Parisienne dit :

    Jolie, cette Vénus des temps modernes veillant sur la gare fluviale. Vous avez l’œil !
    (Maintenant l’extrait musical n’est plus interrompu quand on agrandit une image, vous avez changé des options ? C’est beaucoup mieux comme ça.)

  12. @ Une Parisienne : vous avez l’oreille !
    C’est grâce à Dominique Autrou qui, pour le dernier « Vases communicants » entre lui et moi, m’a conseillé d’ouvrir les photos dans une « seconde fenêtre », ce qui permet en effet la continuité de la musique.
    Il faudrait que je le fasse à rebours pour des « posts » antérieurs…

  13. Dom A. dit :

    Ou bien Marie Curie, spectre imprimé, voilé aux rayons X ?

  14. Quotiriens dit :

    Elle remonte l’ecluse sur son mur saumon

  15. Jean-Pierre dit :

    J’avais une dizaine d’années dans les années 60, et chez mes cousins le MJQ rayonnait de toute sa splendeur sur la platine Teppaz. Merci Dominique pour cette séquence nostalgie, l’élégance du Django soulignant celle de la longue dame brune.

    • @ Jean-Pierre : je les avais vus sur scène à Lyon (A.S. doit s’en souvenir), ils étaient en smokings noirs comme des musiciens classiques, ce qu’ils sont devenus grâce à la beauté intemporelle de leurs mélodies.

  16. lautreje dit :

    belle et gracieuse, elle est à la fois vibrante et irréelle… alors que le tintamarre continue dans une fièvre médiatique bruyante et hélas, réelle !

  17. @ lautreje : Cette apparition détonne dans le flux circulatoire ; elle pourrait même provoquer des accidents automobiles et devra donc être enlevée au plus vite.

  18. découvertes chaque fois imprévisibles sur les murs d’une ville.

  19. saravati dit :

    Elle flotte joliment entre les mailles du mur, cette égérie transparente, et si elle ne survit pas aux outrages des services Kärcher ou balai, efficaces là où ils ne doivent pas l’être, elle aura eu l’insigne honneur d’être immortalisée sous votre plume, merci pour elle et merci de nous donner envie de la rencontrer !

  20. @ Bernard Obadia : les photos – tu en sais quelque chose – les rendent alors tout simplement visibles.

    @ saravati : « immortalisée »… l’espace d’une page Internet ! Merci pour votre passage.

  21. Pour le visiteur étranger que je suis, grande surprise au pont tournant de la rue Dieu. Combien de conversions à la laïcité a inspiré cette rue? Mauvaise blague de potache 😉

  22. Sorcière dit :

    Pas de souci pour la dame blanche, elle réapparaît toujours au détour d’un virage ou près d’un pont comme c’est le cas ici 😉

  23. @ Pierre Chantelois : Le Chasse-clou puis L’Irréductible aiment bien cette rue qui doit son nom à un général mort de ses blessures reçues à la bataille de Solférino (1857).

  24. Monique dit :

    Bonjour Dominique,
    Ce sont mes » errances » sur Pagenas et sa » clique » { ;>) qui m’ont amenée jusqu’à vous.
    Simplement pour vous remercier de votre regard sur mon Paris… que je regretterai toujours
    Cette image du  » Pont Tournant » je ne l’avais jamais vue !! ? Pourtant j’ai travaillé rue de la « Granges aux belles » a une époque ou je ne « dépareillais pas dans cette rue :DD
    Un petit restau comme il en existait: 1962 ah là là..
    Mais bon… Revenons à ce « Pont » qui m’intrigue et que je ne manquerai pas de rechercher lors d’une prochaine viirée. Moi c’était sur le pont qui donnait sur « l’Hôtel du Nord  » que j’allais rêver… de ce cinéma là. Merci encore pour vos images de ce jour;
    Oh M…. me voilà les larmes zozieux !! Amicalement Monique

  25. […] : L’éphémère du pont tournant ; de nos blogs comme mémoire de ce qui disparaît. Profitons du beau temps – Un dimanche un […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s