Logomachie sur France 2

Publié: 30 avril 2011 dans Télévision
Tags:, , ,

Par une curiosité sans doute malsaine, j’ai allumé la télé hier à 12 h. 41 et l’ai coupée à 13 h. 31. Le soir, j’ai appris que deux milliards de personnes dans le monde avaient regardé le spectacle royal mais elles n’étaient pas toutes branchées sur France 2, dommage pour l’audience.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

En fonction de cet événement capital, le journal de 13 heures (suites de l’attentat de Marrakech, répression sanglante en Syrie, tornades aux Etats-Unis, etc.) pourrait attendre plus tard, comme le ciel.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Or, ce qui m’a intéressé, c’est de repérer comment le réalisateur (je n’ai pas cherché son nom, mais ce n’était pas Woody Allen) allait mettre en scène « le mariage du siècle », annoncé urbi et orbi depuis des semaines à longs sons de trompes et d’olifants.

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Dès la première seconde, le ton était donné : il faudrait se farcir en permanence l’incrustation de trois logos rouges en même temps sur l’image.

D’abord, une sorte de papillon-médaillon, en haut à gauche, montrant le couple batifolant dans les nuages – ce qui évitait de croire que l’on assistait au tour de France ou à une messe de funérailles à Notre-Dame de Paris – puis, à droite, l’emblème de la chaîne ; enfin, en bas, la mention « Direct » qui prouvait que, oui, on était bien le 29 avril et que ce n’était pas du réchauffé, des fois qu’ils auraient ressorti le film de Lady Dy en 1981 avec sa robe blanche toute froissée (laquelle fut quand même retirée de la naphtaline dans le journal du soir, à titre de comparaison commentée par un spécialiste « fou du Roi »).

(Photos : cliquer pour agrandir.)

L’image ainsi encadrée semblait pourtant un peu vide : une journaliste sur place apparut en quatrième incrustation qui ajoutait ainsi, alors qu’elle se baladait au milieu de la foule enchaînée, sa propre binette aux figures enamourées des Londoniens massés sur le passage du cortège et, plus tard, du cabriolet Aston Martin portant le « L » de l’apprenti-conducteur à l’avant et un « Just Wed » à l’arrière (humour british).

(Photos : cliquer pour agrandir.)

Mais pourquoi, sur cette image de télévision, ne figuraient donc pas les marques d’assurance-vie, de lait maternisé, de dessous chics voire d’un assortiment de pilules qui auraient pu intéresser Kate et William ? Et n’aurait-on pu faire défiler, comme sur une chaîne d’info continue, les cours du CAC 40 en même temps que le dernier exploit d’Al Qaida au Maghreb islamique ?

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Dans le même ordre d’idées, on n’ose d’ores et déjà imaginer de quoi pourrait se voir encombrée (hypothèse funeste) l’image d’une télé du service public (s’il existe encore) en mai 2012, lors de la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République française… Ainsi, les marques Petit Bateau, Nestlé, Guigoz, Pampers, d’autres encore, auraient déjà retenu, à tout hasard, de nombreux créneaux publicitaires, mais chut !

(Photo : cliquer pour agrandir.)


(Duke Ellington, The Mooche)

Publicités
commentaires
  1. Bon, eh bien j’en ai la triste confirmation : tu n’es pas monarchiste.
    Quelle amère déception. (moi qui…)

    Que Dieu et le Roi te pardonnent !

  2. @ Bernard Obadia : I’m so sorry !

  3. gballand dit :

    Merci pour le « bilan » de cette merveilleuse journée de liesse où rien ne manquait pour que le conte de fée soit complet ! Evidemment, à l’heure des comptes, les fées verront tout ça d’un autre oeil ! Je vois que vous ne manquez pas d’idées pour notre « future famille royale-républicaine »…

  4. @ gballand : Westminster Abbaye sera juste remplacée…

  5. wanatoctoumi dit :

    Mon cher DH, je m’honore de n’avoir vu les premières images de cette cérémonie que ce matin, 30 avril 8:20, en ouvrant ce blog ! L’une d’entre elles m’impressionne : c’est la vue en plongée sur la nef de Westminster.
    Je n’ai pas pu, certes, échapper au tsunami médiatique, puisqu’hier à plusieurs reprises, en allumant et éteignant mon poste de radio, j’ai eu des nouvelles, en direct aussi, de cette manifestation sportive : je suis capable, en conséquence, de reconnaître toutes les toques et toutes les casaques, sur vos photos d’écran.
    Quant au « fou du Roi », il lui faudra faire encore quelques longueurs pour pouvoir rivaliser avec le « gros Léon » !
    Il a du temps devant lui, puisqu’un tel « mariage du siècle », il s’en produit un tous les trente ans environ !

  6. @ wanatoctoumi : certains chapeaux valaient le coup d’oeil en effet ! Quant au sieur Bern (non spécialiste hippique comme son prédécesseur), pas facile évidemment pour lui de s’asseoir dans le Zitrone royal.

  7. JEA dit :

    3e photo. Help ! J’ai râté un épisode du feuilleton policier du vendredi : qui fait chanter la reine et le roi d’une Bretagne plus grande que l’autre ?

  8. @ JEA : sans doute un maître-chanteur de Canterbury.

  9. jeandler dit :

    Je préfère les Contes de C. plutôt que de m’en laisser conter.

    Pour les chapeaux, des dames : quelle allure les galures !

  10. @ jeandler : Certes, Pasollni demeure un conteur de référence dans son interprétation de Chaucer !

  11. Ceriat dit :

    Je n’ai pas suivi l’évènement, merci pour le rattrapage.
    Pour la pub, il fallait peut-être aller sur TF1.

  12. @ Ceriat : rattrapage non obligatoire…

  13. Sophie K. dit :

    Mouahahahaha ! Je vois qu’on est de la même humeur, toi et moi, vu qu’on cause de la même chose. « The Mooche » est un délice pas très éloigné de l’univers du grand Tex Avery… :0)

  14. @ Sophie K. : le défilé des rombières avec leurs filles portant échafaudages sur la tête valait quand même le coup d’oeil…
    Pour Avery, c’est avéré : Ellington peut aussi emmener le Coyotte en caravane.

  15. Sorcière dit :

    Bon … bref … tout cela n’est pas sorcier, se caser ou se faire engrosser …pour le meilleur et souvent pour le pire, c’est le lot commun 😉

    Sorcière je reste ! 😉

  16. Quoique le Canada (mais non le Québec) est près de la monarchie britannique, je n’ai pu me lever de si bonne heure pour partager le bonheur de mes compatriotes anglophones. J’ai cherché mais n’ai point trouvé : Nicolas Premier était-il invité à ces fastes royales ?

  17. @ Pierre Chantelois : non, ni Tony Blair, ni Gordon Borwn, pas plus que Nicolas Sarkozy ou Angela Merkel… n’étaient invités à ce pince-fesses purement royal.

  18. Jean-Luc dit :

    Hélas non ,le logo « Direct » ne prouve rien : on le retrouve sur l’image quand on repasse la bande 10 ans plus tard.

  19. @ Jean-Luc : le direct est déjà une trace du passé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s