DSK : vers quelle issue ?

Publié: 16 mai 2011 dans Politique
Tags:,

(Capture du monde.fr ce matin. Cliquer pour agrandir.)

Ce matin, Libération a tranché en « une », concernant l’affaire Dominique Strauss-Kahn : « DSK OUT ». Le jugement est tombé.

Dimanche soir, j’avais envoyé un commentaire sur le blog du même journal, rédigé par Lorraine Millot et Fabrice Rousselot, je me contente de le reproduire ici :

(Scan du blog de Libération, hier. Cliquer pour lire.)

Attendre le dénouement… éviter le pilori, malgré les menottes. Quels que soient les faits, s’ils sont avérés ou non (DSK plaide « non-coupable » et nie les accusations portées contre lui), les conséquences sur le monde politique en France, la gauche au premier plan, les élections présidentielles de 2012, et le FMI, ne sont pas encore mesurables.

(Capture photo du New York Times. Le tag a été rajouté. Cliquer pour agrandir.)

(Miles Davis, Ascenseur pour l’échafaud)

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    ce qui est exaspérant c’est qu’avec les commentaires dans le vide on en est à dire que la gauche est discrétitée, puis l’Europe, puis l’euro, dans une demi-heure on en sera à toute la gens masculine
    Si les médias savaient se taire quand n’ont rien à dire.
    S’en tenir aux images – au fait qu’il semble bien qu’il n’y ai pas eu fuite, ni même oubli d’un téléphone – et avoir une pensée pour la jeune femme – ça devrait suffire

  2. @ brigetoun : le déchaînement médiatique profite à qui ?

  3. Marie dit :

    Les affaires restent les affaires ! On s’affaire sur un comportement « disgracieux  » concernant DSK , je reste néanmoins dubitative sur le bien fondé des actes ! Pour l’instant il ne commente pas , il se retranche derrière son avocat … On reparle de ses déboires de courtisan et forcément cela ne va pas être une mince affaire pour les prochaines élections tiens dans élection si on enlève le » L et que l’on ajoute le « R » …Les journalistes éructent … De tout temps des hommes ou femmes politiques font la « une » des journaux concernant leurs relations extra-conjugales , la presse à scandale se gausse des exploits et maintenant si un journal de gauche vilipende sans savoir le vrai du faux où va t-on ? S’il y a agression il doit être puni , si non et bien on se tait ! Punaise le monde des polis..tiques m’exaspère de plus en plus !

  4. PdB dit :

    Ah Miles, quelle classe…!!!

  5. @ Marie : les journalistes (un grand nombre de ceux-ci) éludent.

  6. @ PdB : pub gratuite pour le Sofitel de NY.

  7. Désormière dit :

    Aujourd’hui, je pense que, si j’allais témoigner sur une chaîne de télévision que DSK a tiré sur mes nattes à la maternelle, j’aurais mon heure de gloire.

  8. @ Désormière : En plus, il serait pédophile ? Allez vite rencontrer David Pujadas !

  9. Ceriat dit :

    Encore une affaire qui va donner du peps à la Marine.

  10. @ Ceriat : elle navigue déjà dessus.

  11. helenablue dit :

    Tout le monde parle et c’est normal des conséquences sur la vie politique française et sur le devenir du FMI, chacun est choqué par la violence de l’action de la police américaine et par la rapidité de sa justice, chacun est choqué aussi que cet homme là puisse avoir fait ça à ce moment là de sa carrière, c’est tellement incroyable! Personne ou à peine, ne parle de la victime! On pense même que la victime pourrait être le prédateur, un complot, une cabale, une peau de banane! Il y a présomption d’innocence, mais présomption ou pas, il s’est forcément passé quelque chose pour que ça prenne ce genre de dimension, cette femme à moins d’être une affabulatrice a quand même eu cette sorte de violence à vivre!
    Je m’interroge sur ce qui ce serait passé, ici dans un Sofitel français si une telle chose était arrivée, aurait-on encouragé la femme de chambre à porter plainte?

  12. @ helenablue : pour l’instant, il s’agit d’une « victime présumée », et les journaux en parlent. Bernard Debré, député UMP fort bien renseigné, citait dès hier son prénom : Ophélia.

    On sait même qu’elle est « d’origine africaine, vit dans la quartier du Bronx et a une fille d’une dizaine d’années ».

    Quant aux Sofitel en France, ils ont apparemment un « room service » irréprochable.

  13. Zoë Lucider dit :

    On pourra(it) parler de la victime si et seulement si cette jeune femme a en effet subi une agression. Je n’éprouve aucune sympathie pour l’homme, pas plus que pour le candidat. En revanche, j’ai du mal à imaginer qu’un homme qui se destine à de hautes fonctions a besoin de sauter sur une femme de chambre pour évacuer ses tensions sexuelles. C’est cela qui est incohérent. Que DSK soit un obsédé sexuel, quel scoop! Combien sont-ils tous ces types qui courent après le pouvoir qui ne sont pas « tentés », voire obsédés par la prédation des femmes ? C’est vieux comme le monde hélas, comme la lutte des mâles dominants chez les chimpanzés. Et Claude Levi Strauss a bien montré que la capture et le commerce des femmes fait partie des universels dans les cultures. Cependant, ça ne fait pas de cette histoire un scénario crédible. Et s’il s’avère que c’est la vérité pure, alors on pourra se pencher sur le sort de la victime (pour l’instant, elle est traitée comme telle semble-t-il).

    • @ Zoë Lucider : la « présomption de victime » devrait accompagner la « présomption d’innocence », sinon on tombe dans le dolorisme à tous crins style fille Le Pen.

      Si DSK a été pris d’un subit accès de folie (oubliant ainsi bizarrement ses rendez-vous avec Angela Merkel puis avec l’Histoire…), il passerait alors, après un détour par la case prison américaine, du FMI à l’HP.

      Quant à Claude Lévi-Strauss, il aurait pu écrire un nouveau best-seller : Tristes pratiques. Mais attention aux amalgames, qu’il s’agisse des hommes… ou des femmes de pouvoir !

  14. JEA dit :

    Je suis assez vieux pour avoir été stupéfait aussi quand les époux Pompidou, et particulièrement Madame, ont été accusés de « déviations » sexuelles du style ballets roses et autres partouzes avec notamment des « artistes »…
    Tout était bidon. Il y a en France des officines qui ont fait leurs preuves.
    Et cependant même de Gaulle y prêtera attention. Au point que Pompidou ne lui pardonnera jamais d’avoir ne serait-ce que douté de lui et ainsi insulté son épouse.
    NB : Ce souvenir n’induit en rien que DSK serait victime d’un « complot ».

  15. @ JEA : Oui, Alain Delon, Markowicz, etc.

    Concernant DSK, l’hypothèse du « complot » n’est qu’une hypothèse, mais elle peut être émise pour contrebalancer la « culpabilité » du directeur du FMI qui a immédiatement semblé évidente (malgré les « evidences », au sens local, pas encore publiées par la justice américaine) pour une presse quasiment unanime dans son approche du sujet.

  16. Sorcière dit :

    Si DSK avait respecté l’horaire de libération des chambres et suites Sofitel : midi au plus tard, il n’y aurait eu aucun problème ! 😉 Si la suite était relouée, le client suivant devait pouvoir en disposer à partir de 14 H (vu le prix c’est assez normal). Il est d’usage de prévenir quand on va restituer les lieux avec retard, d’autant que faire le ménage d’une suite de 3 pièces prend plus de temps que celui d’une chambre de formule 1.
    Comme quoi la « bonne éducation » se perd …

  17. Sophie K. dit :

    Un complot, bon, peut-être, mais pour quelle raison ?
    Étrange histoire.

  18. Sorcière dit :

    Bon … maintenant il y a 36 versions de l’histoire ! c’est du grand n’importe quoi.

  19. Dom A. dit :

    Un an c’est très long, quand l’information circule dans une telle cadence.
    Fukushima? presque plus une ligne.
    La paire Yen/USD? stable.

    C’est une péripétie. Énorme, sans doute mais péripétie tout de même.
    Maintenant que faire avec – ou depuis – cette énormité proprement monstrueuse puisque « on » en parle tant? Continuer, que diable!

    • @ Dom A. : péripétie ? Pas pour la gauche et 2012, il me semble.

      Un truc marrant : en « une » du Monde de cet après-midi, titre : « L’affaire DSK : un séisme pour l’euro (le pauvre !), le FMI (admirer la hiérarchie) et la gauche », tout cela illustré par la très grande photo de DSK menotté entre deux cops américains.

      Et la meilleure : juste en-dessous, édito anonyme (on a gardé les bonnes habitudes), « Le temps juridique contre le temps politique », dans lequel on lit :

      « Quand l’un des hommes les plus puissants du monde est livré aux photos de presse (sic), sortant d’un commissariat menotté, mains dans le dos, il subit déjà une peine qui lui est spécifique.
      Question grave : faut-il que la célébrité d’un homme le prive de sa présomption d’innocence médiatique ? Car s’ils doivent assurément être à égalité devant la justice, tous les hommes ne le sont pas face à la presse. »

      On se demande bien pourquoi Le Monde publie alors cette photo ! Cachez ce sein…

  20. ArD dit :

    Hum, hum ! Une périfessie, plutôt qu’une péripétie ?

  21. @ ArD : les faits se comptent sur les doigts de la main.

  22. ourra dit :

    Aucune preuve de l’agression. En revanche c’ets bizarre qu’il n’y ait pas eu de garde-du corps devant la porte de sa chambre, que la femme de chambre soit entrée comme si de rien n’était.
    Franchement grotesque ce mauvais scénario berlusconien pour couler une tête
    (alors qu’il avait toutes les chances d’être élu), , déjà qu’on lui reprochait ses origines pas « terroir » . ensuite le fait qu’il ait de l’argent , ensuite sa politique comme patron du fmi (cf le monde)

  23. @ ourra : aux dernières nouvelles, « les experts corroborent les accusations », DSK est placé en détention et la demande de liberté sous caution est rejetée.

    • Sorcière dit :

      oui … et le dossier ne semble pas plaider en faveur de DSK …avec une enquête du Parquet sur une autre affaire sexuelle qui pourrait impliquer DSK si j’ai bien tout compris.
      Bon … on verra bien. Pour ma part et depuis les révélations de 2008 (quasiment 3 affaires) j’ai toujours été persuadée que si le FMI avait momentanément sauvé la mise de DSK, ce ne serait que partie remise pour le futur avec de gros scuds soigneusement gardés en réserves.
      DSK ne pouvait pas l’ignorer. A t-il fait un acte manqué suicidaire ?

      • @ Sorcière : j’avais pensé aussi à « l’acte manqué », forcément suicidaire, de DSK (si les preuves sont tangibles).

        Ce matin, j’ai lu dans Libération papier, page 8 (mais je ne peux mettre le lien de l’article complet, n’étant pas abonné à libé.fr) un article de Luis de Miranda, romancier, intitulé « Un héros philosophique ».

        Je vous en recopie la fin :

        « Finalement, je crois que DSK a deux raisons de se réjouir aujourd’hui et nous avec lui : la première est que son passage à l’acte du Sofitel est un refus de l’avenir tout tracé que la plupart lui prédisaient. En cela, l’assaut de l’ouvrière de chambre est un geste fou de libération totale, presque une oeuvre d’art, en ce que le geste lui permet aussi, au passage, de révéler qu’il n’a jamais été de gauche.
        La seconde raison de se réjouir, c’est que ce suicide prouve, in fine, que la raison a triomphé de l’animal. L’étincelle spirituelle qui germe au fond de DSK a voulu nous éviter un président calligulien. Cet événement new-yorkais est un sacrifice, un renoncement à une surpuissance annoncée, un don à l’intérêt général français. En cela, DSK, tu es héroïque. Merci. »

  24. hervé dit :

    Rien ne prouve qu’il est coupable et que cen’ets pa s un coup monté, politique ou crapuleux, planifié de longue date qui plus est , et très gros..
    un ou des gens de droite ll’avaient prévenu que la campagne contre lui serait ignoble (cf un artcle deu Point d’il y a environ deux mois).

  25. […] viol, etc ; là, au-moins, mon lien sera repris par RSS, si Wikio fonctionne à nouveau … DSK : vers quelle issue ? – Quand tout bascule – DSK – Avec DSK, la droite et les médias perdent leur […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s