Luc Ferry botte en touche

Publié: 2 juin 2011 dans Performance
Tags:, ,

Souvent, je m’attarde sur les scooters (j’adore les Vespa pour leur esthétique), et j’aime l’évocation italienne provoquée alors en moi.

Forcément, je vois une fois encore ce travelling inoubliable de Nanni Moretti dans son Caro Diario (Journal intime).

(Photo : Paris, hier, Bd Saint-Martin. Cliquer pour agrandir.)

L’actualité est toujours présente : hier, un attardé marchait devant moi avec un journal en papier. Luc Ferry s’était montré lundi à Canal + tel que je l’ai lu dans ses bouquins (notamment Philosophie politique, PUF, 2 tomes, 1984) : prétentieux et indigeste.

Etait-il en roue libre ou en service commandé ? Ancien ministre de l’Education nationale, Luc Ferry botte en touche mais dérape sur le parquet.

(Photo : Bd Saint-Martin, cliquer pour agrandir.)

Ainsi, la photo est devenue quasi totalement numérique, la loi des grands nombres a sans doute frappé, nos fichiers échapperont-ils aux ravages du temps ? Je garde encore beaucoup de clichés sépia ou noir et blanc, dentelés ou pas, qui ont fixé des années lointaines.

Ici, un inventeur a été embarqué sur ce deux roues, à moins qu’il ne s’agisse d’une allusion à tout autre chose ?

(Photo : quai de Valmy. Cliquer pour agrandir.)

(Paolo Conte, Blue Tango)

Publicités
commentaires
  1. Dom A. dit :

    Je note le va-nu-pieds, exposé sans précaution au tirage.
    (Le diable amoureux est ici un ballet en trois actes, joli!)

  2. brigetoun dit :

    comme je suis oie je ne saurais dire à quoi peut bien servir le bidule.
    Comme je suis vieille oie, la randonnée superbe de Nanni sur son scooter m’a plu pour elle-même et surtout ou presque par ce qu’elle remuait de souvenir (à cette descente des Champs Elysées vides un 15 août en saluant sur le siège arrière d’une Vespa)
    comme suis vieille les allusions, pas allusions et l’air vertueusement jubilant de Ferry m’ont fait dire « pouah » avec espoir que cela ne vise pas, vrai ou non, quelqu’un pour qui j’aurais un reste d’estime

  3. @ Dom A. : Tron est toujours en liberté, brrrrrrrrrrrrrrr !

  4. @ brigetoun : l’autocollant ou la Vespa ?

  5. gballand dit :

    Le « tango » a déjà commencé pour Luc Ferry, et au volant d’une Jaguar. S’il voulait faire parler de lui, c’est réussi.

  6. @ gballand : oui, je l’ai aperçu hier soir à la télé au volant de son cabriolet démocratique.
    Mais d’après un juriste interrogé par Le Nouvel Observateur, il semblerait qu’il ne risque rien (sauf sa propre réputation).

  7. ceriat dit :

    C’est curieux, mais les Vespa m’évoquent plutôt de beaux italiens bronzés. 😉

  8. Sorcière dit :

    Nicéphore ! ce prénom serait-il encore usité ?

  9. lautreje dit :

    L’homme au journal est sauvé, le Pariscope en poche, son week-end sera autrement philosophique !

  10. @ lautreje : il a pris ses précautions… Car le dessin de Plantu est vraiment nul (comme de plus en plus souvent).

  11. Un voyageur dit :

    A quelles sortes de bottes le titre fait-il allusion ? Connaissez-vous celles-ci ?

  12. @ Un voyageur : Les bottes de la rumeur mais l’on préfère celles de Nancy Sinatra, bien connues, et dont on ne saurait se… lasser.

  13. Amaryllis dit :

    La vespa dans « journal intime », oui bien sûr, mais aussi la musique de Keith Jarrett

  14. @ Amaryllis : elles sont inséparables.

  15. caro.carito dit :

    le dérapage sur le parquet, un jeu de mots incluant la justice? Conscient ou inconscient , bravo, j’ai bien ri.

  16. @ caro.carito : j’en resterai sur mon Kant à moi ou à soi.

  17. PdB dit :

    Si on ne savait ce qu’était un salaud, ce ferry-là en serait une parfaite illustration (que d’eau au moulin du borgne ignoble et de sa descendance qui l’est tout autant…) (pour le tango bleu, quelle merveille… on aime un peu plus l’Italie, depuis quelques jours, n’est-ce pas ? tout comme on aime aussi l’Espagne) (et l’Islande…)

  18. @ PdB : un « Risorgimento » à l’horizon ?

  19. Marie dit :

    Se balader en vespa dans les ruelles des villages du sud de l’italie avec dans la tête le refrain de Paolo conte … tutto bene 🙂
    Ferry à pris un sacré cargo sauf que lui ne coule pas , il joue de ses  » on dit que  » ou « l’on m’a dit que  » je vois que les pronoms relatifs sont en vergues ! comment taire les noms des personnes quelles que soient leurs origines politiques dans cette « partouze » où les enfants sont calomniés !!
    Je veux croire encore au civisme de chacun !!!
    Il n’y a rien de tel pour me mettre en colère …

    • @ Marie : comme l’écrit « Libé », un type qui veut « exister à tout prix ». Un kantien avec un chien courant dans les couloirs du ministère, quand il était à la tête de l’Education nationale.

      « Métaphysique des moeurs » !

  20. potaux dit :

    Le philosophe aurait dû apprendre à faire de la politique.
    En tant que philosophe, il ne peut méconnaître les méfaits de la rumeur..
    Principe fondamental en politique
    Attaquer les idées et non un homme.
    Ne pas confondre la responsabilité politique et la fonction de la police..

  21. @ potaux : exemple d’une confusion (mentale) entre la polis des Grecs et la police (de Guéant).

  22. Jerome dit :

    Ferry nous mène en bateau.

  23. @ Jerome : c’est aussi ce que le titre essayait de suggérer…

  24. alithia dit :

    Ferry touche en bottes, ne le répétez pas.

    Ferry un philosophe kantien délateur.
    Le philosophe de la loi aurait-il pu imaginer ?
    Quoique…
    Il avait prescrit au philosophe moderne de ne surtout point suivre l’idée de Platon de mettre le philosophe en charge de l’Etat.
    Car le pouvoir corrompt. Si le philosophe devait se faire gouvernant, il ne serait plus en rien philosophe.

    Démonstration impeccable.

    • @ alithia : lire (mais réservé aux abonnés du Net) l’article paru dans « Libé » ce matin, rubrique « Rebonds », page 23, de Mathieu Potte-Bonneville – ne pas confondre avec André Comte-Sponville… – et intitulé par la rédaction : « Monsieur Ferry, au lieu d’aller à Canal +, vous auriez dû relire Kant« .

      Ce philosophe allemand est en effet la figure tutélaire derrière laquelle s’est abrité, sa carrière durant, l’ancien ministre de l’Education nationale. Il n’a pas été capable de la même célèbre réserve – sans parler de son intelligence – de l’illustre modèle qu’il s’est choisi innocemment.

  25. Queue sais-je ?

    Depuis votre dernière apparition sur le petit écran
    ce n’est pas un pavé que vous avez jeté dans la marre
    mais un ras le bol général que vous avez provoqué.
    Non, monsieur, vous avez refait à votre manière le procès de votre maître à penser, Socrate pour ne pas le nommer…
    Où voulez-vous en venir ?

  26. @ Le journal de personne : Ferry s’est définitivement ridiculisé et votre intervention le souligne fort à propos (votre commentaire était resté bloqué, j’ignore pourquoi, à cause du lien ?).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s