Matchs en série

Publié: 6 juin 2011 dans Sports
Tags:, , , ,

A « Roland », la bataille finale s’est terminée hier par la victoire de « Rafa » sur « Roger » (prononcer « Rodger ») : le gentil Federer (un Suisse) a succombé à la « furia » de Nadal (un Espagnol).

(Capture d’écran du Parisien.fr. Cliquer pour agrandir.)

Il faut noter que la finale « dames » ne se déroule jamais le dimanche – mais on n’a pas encore lu ou entendu de point de vue féministe dénonçant ce « machisme » un peu court de tennis.

L’enceinte de Roland-Garros (mouvements de grue des caméras de plus en plus aériens) faillit retrouver les bâches anti-pluie mais ce n’était qu’une fausse alerte. Au fait, on ne voit plus jamais les balayeurs de lignes blanches : encore un petit métier qui a disparu ?

Un autre match commence aujourd’hui : « DSK à la barre », comme le titre bien sobrement Libération. Il semble que Nicolas Demorand ait encore beaucoup à apprendre pour éditer des couvertures « trash » nettement plus vendeuses.

 (Couverture de « Libération » ce matin. Cliquer pour agrandir.)

Sur France 2, la « comparution » de l’ex-directeur du FMI devant la Cour suprême de New York, audience « technique » où il annoncera s’il plaide coupable ou non-coupable des actes qui lui sont imputés, sera retransmise à 15 heures 30 en direct.

Décidément, la télé – merci, David Pujadas ! – nous permet d’assister en « live » aux flux et reflux du monde, qu’il soient sportifs, judiciaires, médiatiques ou catastrophiques.

(Miles Davis, The Maids of Cadiz)

Publicités
commentaires
  1. lautreje dit :

    Demorand serait plus habile pour son édito … aujourd’hui il parle de « notre insondable, légitime et coupable voyeurisme ». L’autre jour c’était « Rousseau dans le ruisseau ».

  2. @ lautreje : cette phrase me rappelle la « une » du « Monde » daté du 17 mai.
    Titre : « L’affaire DSK : un séisme pour l’euro, le FMI et la gauche » (dans l’ordre…), avec photo énorme du « coupable » encadré par quatre flics américains, et puis, juste en dessous, un édito (anonyme) intitulé « Le temps juridique contre le temps politique ».

    Thème résumé dans ce paragraphe : « Quand l’un des hommes les plus puissants du monde est livré aux photos de presse, sortant d’un commissariat menotté mains dans le dos, il subit déjà une peine qui lui est spécifique. »

  3. Dom A. dit :

    Heureusement que l’accent n’a pas sauté, provoquant une grave coquille.

  4. Désormière dit :

    Dans les deux cas, du tennisman au prévenu, le mot « filet » prend des sens différents.

  5. @ Désormière : une histoire de couloirs ?

  6. potaux dit :

    Li Na
    Nous t’aimons

  7. @ potaux : elle sera archivée.

  8. Sorcière dit :

    Ironie de nos choix !
    DSK fera t-il le bon choix aujourd’hui ?
    J’ignore pourquoi mais il me fait penser au héros de « Match Point » … et à cet impondérable que l’on nomme, peut-être à tort, le hasard, et qui contribue à enrayer les ascensions (comme les sauvetages d’ailleurs) quand on confie ou que l’on abandonne à d’autres, par arrivisme, le soin de programmer la maîtrise de sa propre vie et son sens intime.

    Une balle suspendue au-dessus d’un filet de tennis.

    Il faudra que je prenne le temps de relire « crime et chatiment » 😉

  9. DSK ou un match de tennis, (avec « Rodgeur ») ça fait de l’audience. La coupe de tennis, ben c’est bien que ce soit à la télé, mais le rendez-vous judiciaire…
    Belle journée à toi.

    • @ Brigitte Giraud : Personne n’ose dire que la coupe est pleine : dans le deuxième cas – voir France 2, BFM TV, etc. dont les caméras sont déjà plantées à la fois devant le domicile de DSK et au pied de l’immeuble du tribunal de New York.
      Elles filment en plan fixe (comme des webcams) les passants, certains ont des chiens.

  10. Michel Petit dit :

    Ça va finir par devenir ennuyeux : suspense insoutenable pendant 15 jours, et à la fin c’est Nadal qui gagne contre Federer.

  11. Ceriat dit :

    Heureusement que, à mon avis, il est là pour nous sortir d’informations inintéressantes. 😉 (je parle de Pujadas).

  12. J.Earthwood dit :

    Raphael n’avait plus qu’à gagner. Djokovic avait fait la première partie du boulot. Roger, il est vieux, maintenant à presque 30 ans.
    DSK n’avait rien à gagner, on l’a aidé à (se) perdre… Et, lui, il n’était pas encore trop vieux…
    Finalement, je me demande si l’actu est alitée ou si c’est moi qui ne suis pas bien réveillé.
    Bon billet. Je repasserai… maintenant que je suis abonné. 🙂

  13. PdB dit :

    Bon comme j’ai pas la télé, j’en profite pour dire (au moment où l’ex-dg-fmi va plaider « non coupable ») (j’ai vu « la défense lincoln » au ciné- pas de quoi casser trois pattes à un cinéphile-mais la voiture de l’avocat plus ou moins marron -une lincoln- est immatriculée « ntguilty »-ce qui veut bien dire ce que ça veut dire)(parler pour nerien dire, quel bonheur) j’en profite pour dire donc que j’aurais préféré de loin que le suisse gagnât hier (en vrai je m’en fous, mais j’ai entendu parler autour de la machine à café)(la « une  » de libé est à pleurer)

  14. PdB dit :

    bon ben à 15h25 c’était déjà l’actualité, et la voilà passée… comme quoi, c’était cousu de fil plus ou moins blanc, sa défense…

  15. @ PdB : « Libé » dérive depuis que Joffrin est parti. Quant à la défense de DSK, c’est le système judiciaire US qui veut ça.
    Federer : oui, plus fin, et moins puissant.

  16. PdB dit :

    (probablement pour libé) (pour le reste, il ira donc au procès, à moins qu’il ne trouve un arrangement d’ici là) (hey Chasse-Clou, le morceau de Miles quelle pure merveille…! merci)

  17. @ PdB : Miles, un sketch, en quelque sorte (version images ici).

  18. Sorcière dit :

    Bon ben voilà ! à mon avis DSK a encore fait le mauvais choix 😉

    • @ Sorcière : vous croyez qu’en ces circonstances, c’est vraiment lui qui choisit ?

      • Sorcière dit :

        Il a eu le temps de se « dégriser » me semble t-il ! alors OUI c’est lui qui choisit son système de défense.

        Au FMI il avait plaidé « l’erreur de jugement ». Une récidive sera malvenue.

  19. @ Sorcière : il n’a pas choisi tout seul mais avec l’aide de spécialistes du droit américain. Effectivement, s’il est reconnu « coupable », cela fera une « erreur de jugement » de plus. Un tout petit peu gênant, même « dégrisé » (il avait bu du champagne de Californie ?).

  20. potaux dit :

    Très fine, et efficace, Li Na.
    Ne confondons pas la petite histoire avec la grande.

  21. potaux dit :

    J’ai peur que Dominique qui a l’air de bien connaître le tennis me réponde qu’elle n’a pas gagné toute seule, que son mari est son entraîneur..
    Ce qui n’est pas sans contradiction..

    Aurait-on toujours besoin de spécialiste?

    Autrement dit, aurait-on toujours besoin d’un entraîneur, ou d’une entraîneuse ?

    Misogynie à part…

  22. Sorcière dit :

    A propos de spécialistes 🙂 j’imagine qu’ils ont dû dire à DSK qu’en allant au procès il ne risque réellement au maximum que 24 ans d’emprisonnement, en vertu de l’unité de temps et de lieu des faits et selon la pratique habituelle de l’Etat de New York concernant ce genre de … faits. C’est peu relayé dans la presse qui s’est bloquée sur 74 ans en vertu d’un cumul de peines qui n’est pas automatique et s’avère peu appliqué en la matière.

    Bref, les conseilleurs ne sont jamais les payeurs …

    Le « not guilty » de DSK était à peine audible semble t-il.

    Et si ce qui importe n’était pas le match qui risque de se jouer par spécialistes interposés ?

    Notre monde ne crève t-il pas de l’incompétence des spécialistes sur ce qui touche à l’humain ?

    Bon j’arrête ma plaidoierie 😉 hop au dodo sur mon tapis.

  23. @ Sorcière : il s’agit bien d’une lutte de spécialistes. Hier, la déclaration publique ambiguë de Benjamin Brafman, et celle, enflammée, d’un des avocats de la femme de ménage, le montrent.

    DSK se retrouve, volontairement ou non, dans le rouleau compresseur d’une machine qui le dépasse : il a été quasiment « maître du monde », la Justice est devenue sa maîtresse qui l’enchaîne.

  24. zappons les infos télévisées dit :

    On entend nous faire assister au lynchage d’un politique quasiment en direct

  25. @ zappons les infos télévisées : merci du conseil, à transmettre également à quelques autres citoyens incapables de prendre la distance qu’elles méritent.

  26. bon début dit :

    ça devient plus que sinistre , sans doute est-ce le but, et effectivement ressemble à un un match avec ses règles « sport » -des tours de passe-passe convenus, auxquels personne ne croit -, à un jeu de société où on peut gagner gros . Bientôt le psychodrame (breakdown) en direct avec refrains repris en choeur par le public de la salle et à l’extérieur, retransmis en direct sur toutes les chaînes?

  27. Sophie K. dit :

    Bon, la finale de RG était un peu casse-pieds, quand même…
    Quant au « not guilty », c’était couru (et j’ai pas suivi pour ma part).
    :0)

  28. @ Sophie K. : vu ce soir Jean-Michel Aphatie, le beauf démagogue du « Grand Journal » de Canal +, donner une fois de plus des leçons de morale (lui qui officie à RTL…) à la presse et notamment à « Libération » qui a titré ce matin, tout à fait normalement : « DSK au tribunal, « Not Guilty », ce qui n’était pour lui qu’une info non avérée, parce que non enregistrée par les caméras !

    Ce « journaliste » de caniveau s’approche rapidement de l’égout avec ses petits bras en guise de palmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s