Luc Ferry, « La Poisse II »

Publié: 8 juin 2011 dans Actualité
Tags:, , ,

Après ses calamiteuses « révélations » à Canal +, le 30 mai, concernant « un ancien ministre qui s’est fait poisser (sic) à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons », Luc Ferry revient à la « une » de l’actualité.

Le Canard enchaîné de ce matin (merci à P.-J. C. pour le lien) nous apprend en effet que l’ex-ministre – section Education nationale – du gouvernement Raffarin perçoit un salaire mensuel de 4 499 euros pour des cours qu’il n’a pas assurés, en tant que pédagogue, lors de l’année scolaire 2010-2011, à l’Université Paris-Diderot dite « Paris-VII ».

 (Photo D.R. Le tag a été rajouté. Cliquer pour agrandir.)

Le fringant philosophe kantien devrait donc rembourser, s’il ne daigne pas se manifester au plus tôt, ces sommes perçues indûment. C’est la deuxième fois, en dix jours, que Luc Ferry se prend un boomerang dans la figure ; il préparerait, dit-on, la nouvelle épreuve des prochains Jeux olympiques.

Le président de la fac, Vincent Berger, a donc envoyé à notre fier moraliste de droite une petite lettre de rappel, avec date limite ce jour, pour l’inviter à venir assurer « une douzaine d’interventions entre le 15 juin et le 13 juillet ».

Au cas où Luc Ferry aurait le temps de répondre favorablement à la demande qui lui a été adressée en recommandé avec AR, il pourrait dès lors traiter les quelques thèmes suivants que L’Irréductible propose gracieusement à sa méditation :

* Rumeur et vérité : un couple dialectique.

* Est-ce un devoir pour le citoyen de dénoncer auprès des autorités, quelles que soient les circonstances, tous les actes, faits, comportements « déviants » ou illégaux dont il aurait connaissance ? L’exemple de Vichy (Etat).

* Hobbes et Kant : deux conceptions du « monstre froid ».

* La Métaphysique des mœurs de Kant et les mœurs de la métaphysique.

* Quelques réflexions sur un homme intègre pour lequel la guerre est finie (=> engagement politique et littérature).

(Ravel, Rapsodie espagnole)

Publicités
commentaires
  1. Jerome dit :

    Je préfère Bryan…

  2. brigetoun dit :

    j’aime votre générosité – j’espère vivement pour lui qu’il vous lira et profitera de cette aide

  3. brigetoun dit :

    oui euh qu’il vous lise et profite c’est pas plus mal, peut-être

  4. fan dit :

    Ce génie ambulant est, avec son brushing volant, au-dessus du commun des mortels, sinon jamais son parti ne l’aurait élevé au rang de ministre afin qu’il éduque la Nation intellectuellement et moralement. Ll’instituteur ne remplacera jamais le curé mais jamais le curé (un pape peut-être, à la rigueur) ne remplacera un homme du roitelet, esprit pensant et juste (et moral)

  5. PdB dit :

    Bah il faut bien que ce philosophe vive (?) (cinq mille euros, c’est bien peu de choses de la part de cette si belle Nation pour simplement compter dans ses rangs une telle lumière : je suis persuadé qu’il ne s’est même pas rendu compte que ces émoluments étaient portés à son crédit). Ignoble.

  6. Désormière dit :

    Il a voulu moucher les journalistes qui ne font pas leur boulot, qui ne dénoncent pas les turpitudes privées des gens de pouvoir. Lui, de pouvoir (e finita la comedia), il ne lui reste que celui de faire du buzz. Exactement comme tous ces gens inconnus jusqu’à aujourd’hui ( qui surgissent du néant mais dont on parle maintenant) qui ont vu, croisé, entendu que … De parfaits témoins.

    • @ Désormière : L’un des nouveaux avocats (Kenneth Thompson) de la présumée victime de DSK a lancé un appel à toutes les femmes qui, « en France ou en Afrique (sic) », auraient pu subir ses agissements, afin qu’elles le contactent.

      Il aurait été plus complet en citant tous les pays dans lesquels « The Perv », caché sous la bannière du FMI, s’est déplacé… tel un ouragan sexuel mondial.

  7. ArD dit :

    Les étudiants devront être dotés d’un grand pouvoir de concentration durant les douze interventions qu’il est appelé à effectuer dans l’intervalle d’un mois : Ferry doit 190 heures d’enseignement !

    • @ ArD : oui, il les fera peut-être travailler aussi la nuit, sans aller jusqu’à parler de « harcèlement »… Mais on ne lui demande en tout, et gentiment, que de pérorer pendant 12 fois deux heures.

  8. M dit :

    De Jules en Luc
    l’éduc tombée
    sur le cul

  9. Dom A. dit :

    C’est juste – selon ses mots – un problème administratif. Comme un détail dans l’histoire, en fait.

  10. Sorcière dit :

    Qui se réveille un peu tard et pourquoi ???
    L’enrichissement sans cause par le haut et le STO par le bas … on nous prépare le chaos social et l’insurrection légitime.

  11. Jerome dit :

    @Dominique : non, Bryan Ferry (ex-Roxy Music).

  12. Comme ancienne enseignante(de base-pédagogique quand même- et les mains dans le cambouis pédagogique), j’explose!
    sinon: œil pour œil, dent pour dent: la lumière brûle les ailes des papillons!

  13. ceriat dit :

    Toujours les mêmes qui amassent, privilèges et bonnes manières ne vont pas forcément ensemble. 😉

  14. J.Earthwood dit :

    Ferry… boat a pris l’eau car avec son radeau il a voulu nous méduser. Il aurait dû se douter que nous avions peu de propension à jouer les méduses…
    Enfin, qu’il aille travailler, déjà car si toute peine mérite salaire, tout salaire mérite… qu’il aille, au moins, travailler.
    Et, à partir de maintenant, on dira quand on veut envoyer balader quelqu’un : « cause à mon luc, ma tête est malade »…
    Ca fait moins grossier et ça sonne pareil. 🙂

  15. alithia dit :

    Il est bien protégé : reçu par le 1° ministre pour lui arranger son affaire. On lui a promis de le caser au CNRS pour le décharger définitivement de toute tâche d’enseignement (ça fait 15 ans qu’il n’a pas mis les pieds à la Fac).

    Les jeunes chercheurs en quête de poste doivent apprécier.

    Ajoutons que s’il n’a pas le temps de faire ses cours, c’est qu’il est très occupé à d’autres missions rémunérées, dans un certain nombre de comités qui ne doivent pas requérir un grand travail au vu de leurs rapports, plus toutes ses affaires privées extrêmement bien rémunérées, de type « conseil en entreprise », conférences diverses et jusqu’à des conférences sur des croisières pour rombières oisives en mal de divertissement et en quête de supplément d’âme.

    Je croyais du reste que les règles de la Fonction publique interdisaient les cumuls de rémunération au-delà d’un certain seuil (une proportion du salaire) que Ferry dépasse vraisemblablement.

    Passez le message au Canard, qu’il poursuive l’enquête.

  16. On ignore juste les activités actuelles du chien de Luc Ferry.
    Mais « Le Canard » vole de ses propres ailes !

  17. alithia dit :

    Luc Ferry un cynique, influencé par la philosophie canine en pratique, tandis qu’il professe le contraire en théorie ? Peut-on être kantien en théorie et arriviste sans principes en pratique ?

    De Kant cf l’opuscule sur théorie pratique « dans la morale tout ce qui est juste pour la théorie doit aussi valoir pour la pratique »

    Que le Canard soit libre, qui en doute ?

  18. alithia dit :

    j’avais compris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s