Homme-grenouille sur le canal

Publié: 9 juin 2011 dans Cinéma
Tags:, , , ,

En photographiant l’homme-grenouille mercredi, j’ai repensé aux aimables qualificatifs que The New York Post décerne à DSK depuis la journée fatidique du 14 mai au Sofitel de New York.

Ce pompier en tenue d’intervention tient une corde au bout de laquelle son collègue, qui a plongé dans le canal, nage ou marche. J’imagine qu’il fait totalement confiance au fil d’Ariane qui le relie ainsi à la surface, d’autant que j’ignore s’il possède une lampe électrique pour discerner quoi que ce soit dans l’élément liquide : vélos, caddies, machines à laver, etc., comme l’on en découvre lors de l’assèchement périodique de la voie d’eau.

(Photo : cliquer pour agrandir.)

Une certaine presse américaine – à l’instar des « tabloïds » anglais – se complaît dans la fange, la boue et l’insulte (même si elle sort aussi des infos). Parfois on a l’impression d’assister à un film qui se déroulerait à l’époque du maccarthysme, comme The Front ou Good Night and Good Luck.

Il est vrai que le scénario est idéal (sexe, politique, argent et justice) et que des équipes à Hollywood doivent déjà travailler dur sur le script.

Ici, certains journalistes, ou pondeurs de « libres opinions », vont pouvoir à nouveau se déchaîner contre Cesare Battisti (mais il n’y a pas encore de producteur de film en vue).

(Photo : cliquer pour agrandir.)

(Count Basie, Beaver Junction)

Publicités
commentaires
  1. gballand dit :

    Jamais de cadavres dans le canal ? Parce que dans les eaux troubles de la politique, que de corps en décomposition…
    Mais 2012 va peut-être remettre de l’ordre dans tout ça !

  2. brigetoun dit :

    il y a un producteur en vue pour New York ?

  3. @ gballand : j’en ai déjà vu flotter un…

    @ brigetoun : non, j’imagine seulement !

  4. Gilbert Pinna dit :

    « … y’a pas le feu au lac… » dit-on… il est au canal.

  5. arff dit :

    Espérons que la preuve ultime de la culpabilité du riche Frenchie sera de faire jurer son innocence à la pauvre victime venue aux USA pour en acquérir les valeurs

  6. ceriat dit :

    Le problème n’est pas de savoir si DSK va être ou non acquitté, ( puis qu’il a des avocats qui devraient lui éviter la prison ), le problème réside dans le fait que l’on ne saura jamais la vérité. Les cas sont légions dont on ignorera toujours les faits. Je ne sais pas si c’est nous ou lui qui plonge en eau profonde, de toutes les façons, nous nous noyons dans les méandres du doute.

  7. arff dit :

    Non on ne saura jamais. Affirmations, accusations, preuves, c’est tout truqué d’avance, du sport, une sorte de jeu de passe-passe tactique et stratégique

  8. Désormière dit :

    Voici la preuve que tout ceci m’écoeure et me rend idiote puisque la seule réflexion que j’ai eue et que j’ose écrire sur ce blog respectable est : « On touche le fond ».

  9. Dom A. dit :

    Ils se dirigeront peut-être ensuite vers le boulevard Ossements?

  10. PdB dit :

    Je me demandais s’il s’agissait du pont tournant de la rue Dieu à Allibert ou de celui de la rue de Lancry/ Grange aux belles (j’ai l’impression du deuxième); j’aime beaucoup les big band; merci pour tout.

  11. lautreje dit :

    j’avais vu une émission sur Arte présentant le métier de ces hommes, il semble qu’ils bénéficient naturellement d’un capital séduction certain auprès des femmes ! L’appel des profondeurs sans doute !

  12. Cowboy dit :

    Et moi, cet homme-grenouille me rappelle le scaphandrier de Léo Ferré. Il y a longtemps que je ne l’avais pas fredonné. Merci pour l’occasion qui m’est ici donnée.

    Mets ton habit, scaphandrier
    Descends dans les yeux de ma blonde,
    Que vois-tu bon scaphandrier?
    Je vois un étrange attirail:
    Des fleurs, des oiseaux, du corail,
    Et de l’or en fines paillettes.

    Mets ton habit, scaphandrier
    Descends dans le coeur de ma blonde,
    Que vois-tu, bon scaphandrier?
    Je vois une source très pure,
    Je vois des rires et des deuils,
    Une oasis près d’un écueil…

    Mets ton habit scaphandrier,
    Et dans le cerveau de ma blonde,
    Tu vas descendre, que vois-tu?
    Il est descendu, descendu…
    Et dans les profondeurs du vide
    Le scaphandrier s’est perdu..

    :-).

  13. potaux dit :

    Merci pour cette belle chanson de Ferré qui nous ramène à nos quinze ans..

    J’ai l’impression de mieux comprendre aujourd’hui..

    L’espoir aiderait-il à vivre ?

  14. […] promener : Aujourd’hui, le Japon. Demain la Chine – Au bord du fleuve – Homme-grenouille sur le canal – Le […]

  15. J.Earthwood dit :

    Cesare Battisti ? Il est libre au Brésil, je crois… Nous ne pouvons pas oublier Marina Petrella… qui, elle, est encore en France par un presque miracle.

  16. @ J.Earthwood : oui, cliquer sur son nom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s