Champs d’épandage électriques

Publié: 14 juin 2011 dans Poésie
Tags:, , ,

(Photo prise sur l’A1 le 11 juin. Cliquer pour agrandir.)

Vous finirez par nous gâcher totalement la vue

avec vos champs d’épandage électriques

pauvres pantins articulés

leurs bras moulinent et brassent de l’air

watt else ?

de près ils produisent même de la musique concrète

gigantesques moustiques plantés ici et là

l’horizon se meuble à la vitesse grand V

de vos zigotos métalliques

c’est écologique votons pour ce land art

il y avait déjà les tours de la centrale de Tricastin

Béatrice Romand se souvient de ce Conte d’automne

maintenant sur la terre la mer

et comme au ciel (pensez à des Zeppelin avec grandes hélices)

Don Quichotte peut repartir en croisade

tandis que Berlusconi a pris un nouveau coup dans l’aile

jouez hautbois résonnez musettes !

Benoît Dehort

(Led Zeppelin, Achilles Last Stand)

Publicités
commentaires
  1. M dit :

    Le chant des éoliennes vaut bien celui des sphères
    Et je le préfère
    A celui des rems délétères.

  2. Désormière dit :

    Ces insectes ne volent pas sur l’aile du vent, ils le brassent sans l’embrasser. Autant en emporte…

  3. caro.carito dit :

    j’ai cru un instant que les nuages gâchaient l’horizon, ouf il ne s’agit que de moulins qui auraient plu au Quichotte.

  4. PdB dit :

    que le vent emporte (sinon le diable) ce chef de gouvernement italien, c’est tout ce qu’on souhaite…

  5. lautreje dit :

    L’horizon peut-il s’accrocher à tout cet air brassé ? J’espère que non !
    PS : bravo pour Watt else ?

  6. Dom A. dit :

    Diable! Une nouvelle Affaire Thomas Crown!

  7. J.Earthwood dit :

    Les éoliennes sont bruyantes ? Je ne proposerai donc pas qu’on les remplace par nos politiciens préférés… Je crains que niveau bruit, vous ne soyez perdant au change. Et par ailleurs, personne n’a encore vu un ministre produire de l’électricité, de pétrole, non plus et d’idées pas plus.
    Conclusion : conservons les éoliennes.
    Qu’en pensez-vous ?…

  8. @ J.Earthwood : et si on changeait la marque du personnel politique ?

  9. arff dit :

    les éoliennes perturbent les oiseaux
    et dans la mer les poissons

  10. @ arff : ces oiseaux modernes produiraient donc des nuisances ?

  11. ceriat dit :

    Nous n’en sommes qu’au balbutiement de l’éolien. Dans un mélodieux nuancé de mots, vous avez ventilé les prés.

  12. @ ceriat : j’espère qu’il reste de l’herbe pour les bêtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s