Polices municipales : ils vont défourailler ?

Publié: 15 juin 2011 dans Actualité
Tags:, , , ,

Les Premières rencontres nationales de la police municipale se dérouleront le 16 juin à Nice et seront animées par l’inénarrable Jean-Claude Bourret, l’ancien présentateur de TF1 au képi invisible.

A noter que la nouba se tient chez le ministre déchu Christian Estrosi, député-maire de Nice, un progressiste de première. Il roulera sans doute dans sa bouche quelques galets du coin avant de tenir les propos sécuritaires dont il a le secret.

Enjeu, avec présence à la clé (des menottes) de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur : faut-il armer ou non les polices municipales ?

La réponse fait l’objet d’un suspense insoutenable.

(Claude Guéant, le 4 mars, photo Ville de Nice. Le tag a été rajouté. Cliquer pour agrandir.)

(Tino Rossi, Tchi-tchi)

Publicités
commentaires
  1. brigetoun dit :

    si on pouvait les gommer tous d’un coup

  2. @ brigetoun : ou… « dégommer » ?

  3. PdB dit :

    Vous avez osé, Irréductible…! Quel tag !!! (outrancier s’il en est, mais flatteur cependant : ce sont des millimètres, je suppose ?) (les sourires de ceux qui entourent le bigleux de beauvau ont toute cette onctuosité abjecte qu’on trouve chez les courbés qu’affectionne nano1 le père© : pouahj!)

    • @ PdB : il s’agit d’une arme que l’on porte normalement dans la « poche revolver », vous avez l’esprit mal tourné !
      Quant aux sourires des courtisans, ce sont des sourires de courtisans, non ?

  4. arff dit :

    on ne doit pas rire des garants de la morale, voyons

  5. Désormière dit :

    Attention, la police municipale va être dotée d’un détecteur de plaisanteries insolentes et pourra même dénicher sous l’apparence de propos innocents, les allusions les plus douteuses. Le procédé est simple et a déjà été testé: il s’agit de considérer l’association de mots qui induisent l’offense au physique d’un individu ( pantalon et centimètres par exemple ou bigleux et Beauvau). Si le nom d’une personne importante de l’Etat y est associée, cela peut coûter d’autant plus cher. Est particulièrement visé le terme « centimètre » dans la même phrase que  » talonnettes, escabeau », suivi d’un nom que je tairai pour n’entraîner personne dans ma chute.

    • @ Désormière : merci pour ces infos.

      Avec un labo informatique spécialisé, L’Irréductible est d’ailleurs en train de mettre au point un système qui permet de masquer sur la page les mots litigieux (ils sont comme en copie cachée). Seul un code individualisé, fourni à chaque abonné contre la modique somme de 6 euros/mois, permettra de les visualiser et de reconstituer ainsi les « associations » ou liaisons de plus en plus dangereuses.

      • M dit :

        Ce matin, ce sont plus les chiffres que les lettres qui peuvent être taxés de litigieux, pensez à englober tous les caractères.

  6. @ arff : cela est absolument évident.

  7. Désormière dit :

    J’envoie immédiatement les 6 euros, mais y-a-t-il moyen de s’abonner ? Je ne voudrais pas manquer, par étourderie, une seule de vos pages. J’apprécie tant vos réflexions sur les xxxx de XXX, qui est tellement xxx avec son xxx !!!

    • @ Désorxxxxx : oui, il y a une procédure secrète pour s’aboxxxx : il suffit d’aller sur le site xxxxxxxxxxxxxx, d’introduire son xxx, de taper un code xxxxxxx qui vous sera fourni sur demande à l’adresse suivante :

      D.H., x, xxxxxx xxxxxxxxx, xxxxx xxxxx

      et d’attendre le délai nécessaire (environ un mois) à l’acheminement des données par la Poste (procédure sécurisée).

  8. @ M. : aucun chiffre donné n’est litigieux ce matin. Seul un esprit tendancieux ou déformé pourrait confondre calibre et xxxxxx.

  9. ceriat dit :

    C’est drôle, je croyais qu’ils étaient déjà les égaux des policiers ( armes et tout ).

  10. @ ceriat : non, certains ont été dotés de Taser, mais ils n’ont pas – jusqu’à aujourd’hui ! – les mêmes prérogatives que les représentants de la police nationale (sinon, autant créer un corps unique).

  11. potaux dit :

    L’idée de l’abonnement est intéressante, mais est ce vraiment nécessaire?
    Dans le pays de la liberté, on peut tout dire puisque ça n’entraîne rien.

  12. @ potaux : Internet est soumis aux lois sur la presse de 1881 et suivantes.
    Quant à la liberté d’expression sur la voie publique, elle est également réglementée.

  13. Sorcière dit :

    Si Guéant avait quelque chose dans le pantalon ça se saurait. Pour le moment c’est à Athènes que ça va défourailler … ça pourrait même flamber.

  14. @ Sorcière : prêtez-lui, en ce cas, votre balai.

  15. @ Sorcière : parfait, cela peut éviter des méprises.

  16. caro.carito dit :

    Je croyais que la téléréalité était out. Y aurait-il eu une délocalisation à Nice?

  17. @ caro.carito : Nice est un haut-lieu de carnaval.

  18. Dom A. dit :

    Un 7.65 dans le pantalon?
    Gare aux bijoutiers de famille!

  19. @ Dom A. : ils doivent mettre des systèmes d’alarme en place.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s