Articles Tagués ‘Tribeca’

Pas facile de forcer une serrure non consentante : DSK en a fait la démonstration publique en rentrant mardi soir à son domicile de TriBeCa (New York), désormais débarrassé des caméras de surveillance.

L’interprétation psychanalytique de cet acte manqué nocturne serait trop simple.

(Photo : Paris, rue de Lancry, 10e, le 1er juin. Cliquer pour agrandir.)

Du côté français, l’avocat de Tristane Banon a déclaré jeudi posséder certains éléments matériels – peut-être des SMS ? –  qui pourraient corroborer l’implication de l’ex-directeur du FMI dans la « tentative de viol » (février 2003) pour laquelle une plainte a été déposée, le 6 juillet, auprès du parquet de Paris.

Ainsi, il n’y a toujours pas de vacances judiciaires ou estivales pour DSK ni pour Anne Sinclair dont Le Nouvel Observateur a dressé il y a quelques jours un portrait hagiographique en tous points remarquable : cet article fournirait un excellent sujet pour le concours d’entrée du CFJ de la rue du Louvre.

(Photo prise à Paris le 12 mai. Cliquer pour agrandir.)

(Big Bill Bronzy, Key to the Highway)

Publicités

Dans Midnight in Paris, Woody Allen aligne les cartes postales sur la capitale et fil(m)e une seule idée : le retour « magique » vers le passé. Cette comédie aux couleurs altérées de temps en temps par un filtre, sans aller jusqu’au sépia – même le restaurant La Méthode s’invite ici l’espace de deux secondes – fait renaître des écrivains américains célèbres (Scott Fitzgerald, Hemingway, Gertrude Stein…) ou des figures artistiques des années trente (Picasso, Dali, Man Ray, Bunuel…) puis de la Belle époque et au-delà (Toulouse-Lautrec, Degas, Gauguin, Matisse…), dans un tourniquet de clichés parfois assez amusant.

(Photo : Paris, quai de Loire, hier soir. Cliquer pour agrandir.)

Déguisée en guide du musée Rodin (la scène de la boulangerie a été coupée au montage), Carla Bruni apparaît dans deux séquences comme une « actrice » lisse et appliquée : elle ne possède pas l’abattage, sur le plan cinématographique, de Marion Cotillard ou la finesse de Léa Seydoux.

En fait, on repense, à la sortie de cet aimable divertissement, à un film comme Manhattanle cinéaste avait donné toute la mesure – à la hauteur d’un skyscraper – de son talent. La comparaison est cruelle, même si ce quartier est redevenu ces derniers jours le point focal de tous les objectifs grâce au nouveau « résident » installé à Tribeca.

(Capture d’écran du Nouvelobs.com. Cliquer pour agrandir.)

Sur le plan publié ci-dessus on notera, dans les environs du lieu où se dresse la maison louée pour le séjour de DSK , les mentions de Peck Slip, Chinatown et Allen Street.

(Sidney Bechet, Blue Horizon)